Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










L. S.

DE TALLEYRAND

AU CITOYEN DEVOIZE,

CONSUL DE FRANCE

A TUNIS,

LE 7 FLOREAL AN XI

[29 AVRIL 1803]



Paris, le 7 floréal an XI [29 avril 1803]

Citoyen,

« Le Premier Consul a décidé que, dans les états de Turquie et de Barbarie, les agents français seraient chargés des affaires de la République italienne. Vous pourrez même, quand vous le jugerez convenable, correspondre directement soit avec le vice-président de la République Italienne à Milan, soit avec son ministre des Relations extérieures à Paris. »

En ce qui concerne la réparation de la chapelle consulaire, les frais de réparation, évalués à 6 000 francs, doivent être fournis par une contribution volontaire des négociants de Tunis.

« Les trente piastres au paiement desquelles les patrons corailleurs se sont plaints d’avoir été soumis ont été perçues au profit du Kaznadji. J’observe que c’est une exaction sans titre, à laquelle les circonstances ont dû vous obliger de condescendre, mais au renouvellement de laquelle vous voudrez bien dorénavant vous opposer avec d’autant plus d’inflexibilité que les innovations de cette espèce surtout sont excessivement dangereuses en Barbarie. »

Talleyrand a communiqué au ministre de l’Intérieur ses observations personnelles sur les traités entre le Bey et la Compagnie d’Afrique. Il faut obtenir la liberté de tous les esclaves toscans contre les 87 turcs de Livourne. Le Consul pourra faire repasser directement les esclaves de Saint-Pierre dans leur patrie. Les frais de transport seront à la charge du gouvernement sarde.

Le ministre plénipotentiaire de Suisse a obtenu du Premier Consul la promesse que Devoize interviendrait en faveur des 6 esclaves suisses. Il faudra encore entretenir le Bey de deux affaires dont l’une intéresse l’Espagne et l’autre la Suède. La première concerne une prise tunisienne faite par un corsaire français sous les batteries de la côte d’Espagne, l’autre un chebec tunisien arrêté par les suédois devant Tripoli.

La mission de Sidi Mustapha Pacha est terminée ; il part pour Marseille ; il y sera accompagné par le citoyen Bellestre, secrétaire-interprète adjoint pour les langues orientales. Le gouvernement a payé sans exception aucune toutes ses dépenses sur les mémoires qu’il a lui-même fournis. Quant à son séjour à Marseille, il a paru convenable d’en laisser les frais à sa charge.

« Le Premier Consul, dans la lettre qu’il écrit au Bey, invite ce prince à lui donner quelque marque particulière de satisfaction. Cette lettre sera remise au Bey par Sidi Mustapha Agha, ainsi que celle que j’écris moi-même à ce prince.

Je compte, au surplus, sur votre expérience et sur votre dextérité pour faire tourner au plus grand avantage possible de nos intérêts à Tunis la mission que Sidi Mustapha Agha vient de remplir en France. »

J’ai l’honneur de vous saluer.

Ch. Mau. Talleyrand.




******************************************


CORRESPONDANCE DES BEYS DE TUNIS AVEC LA COUR DE FRANCE 1579-1833 TOME III - EUGENE PLANTET - PARIS - F. ALCAN - 1899









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement