Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










L. S.

DE TALLEYRAND

AU CITOYEN DEVOIZE,

CONSUL DE FRANCE

A TUNIS,

LE 29 FRIMAIRE AN X

[20 DECEMBRE 1801]



Paris, le 29 frimaire an X [20 décembre 1801]

Citoyen,

Vos observations sur les inconvénients qu’il pourrait y avoir à ce que les négociants de Tunis y retournassent avant la conclusion de la paix me paraissent extrêmement justes. Mais je ne vois pas qu’on puisse employer pour les en détourner d’autres voies que celles de la persuasion. Vous ne devez pas douter que je ne donne à l’avance mon approbation à tout ce que vous pourrez leur dire dans cette vue.

En ce qui concerne les cautionnements, mon opinion n’est pas douteuse : la formalité des cautionnements me parait plus que jamais nécessaire. Mais en attendant que la question de l’autorité chargée de recevoir les cautionnements soit résolue, le ministère pense que Devoize doit se contenter de la représentation des passeports.

L’établissement des députés résulte des dispositions très formelles de l’ordonnance de 1781, et il est essentiel de l’exécuter dans tous ses détails, autant qu’il sera possible, tant qu’elle ne sera pas abrogée ou remplacée par une nouvelle ordonnance

Quant à ce qui est relatif à la distribution des logements du Fondouk, je m’en remets entuèrement à ce que vous déterminerez. Il ne me semble pas d’ailleurs que les réparations puissent jamais motiver de la part de ceux qui les ont faites des demandes de loyer ; c’est une prétention qui ne peut se soutenir.

Salut et fraternité.

Ch. Mau. Talleyrand.




******************************************


CORRESPONDANCE DES BEYS DE TUNIS AVEC LA COUR DE FRANCE 1579-1833 TOME III - EUGENE PLANTET - PARIS - F. ALCAN - 1899









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement