Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










L. S.

DE TALLEYRAND

AU CITOYEN DEVOIZE,

CONSUL DE FRANCE

A TUNIS,

LE 17 VENDEMIAIRE AN VII

[8 OCTOBRE 1798]



Paris, le 17 vendémiaire an VII [8 octobre 1798]

Citoyen,

Le Directoire a accordé au Bey les deux pontons qu’il a demandé par l’entremise du Consul, mais le Prince devra fournir des approvisionnements correspondant à leur valeur et qui seront envoyés à Malte. Il aurait bien désiré pouvoir donner un témoignage de son amitié pour le Bey en lui offrant gratuitement ces deux pontons, mais les circonstances actuelles sont si impérieuses qu’il a cru devoir profiter de ce moyen d’échange pour venir au secours d’une île qu’il est si intéressant pour nous de conserver.

En conséquence de cette décision, j’ai écrit au ministre de la Marine pour le prier de faire extraire de l’arsenal de Toulon deux pontons en bon état, propres à l’usage auquel le Bey veut les employer, et de donner en même temps des ordres pour leur prompte expédition de ce port à Tunis.

J’ai aussi invité ce ministre à me transmettre le plus tôt possible l’état estimatif de la valeur de ces deux pontons, afin que vous puissiez remplir sans délai les intentions du Directoire sur l’objet des approvisionnements destinés pour Malte.

Je m’en repose entièrement sur vous de prendre toutes les précautions nécessaires pour les faire arriver heureusement à leur destination. Ce que vous obtiendrez dans cette occasion ne doit pas vous empêcher d’user d’ailleurs de tout votre crédit et de tous vos moyens pour concourir à l’approvisionnement de cette île. C’est un point important que je recommande particulièrement à votre zèle et à vos soins.

Salut et fraternité.

Ch. Mau. Talleyrand.




******************************************


CORRESPONDANCE DES BEYS DE TUNIS AVEC LA COUR DE FRANCE 1579-1833 TOME III - EUGENE PLANTET - PARIS - F. ALCAN - 1899









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement