Optimisé pour
Espace de téléchargement







CADN 22PO/1/37




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DE DUBOIS THAINVILLE

A

TALLEYRAND

EN DATE DU

6 JANVIER 1806

SUR DIFFERENTS SUJETS



N° 220.

Alger, le 6 janvier 1806.

Monseigneur,

Deux bâtiments mettent précipitamment à la voile, l’un pour Livourne et l’autre pour Marseille : je n’ai que très peu de moments pour écrire à Votre Excellence.

Je fais embarquer sur le bâtiment américain qui va à Livourne les nommés Prosper Fassini, de la Spezia et Ramondo Rivieri de l’île d’Elbe, qui étaient au pouvoir des rebelles de Gigeri et Thérèse Calderoni, sarde, esclave ici depuis 20 ans, délivrée par mes soins.

Ma position est toujours des meilleurs.

Les humiliations qu’éprouve ici M. Cartwright, consul d’Angleterre, égalent l’extravagance des projets qu’il avait formés d’entrainer toute la Barbarie dans la coalition et de s’emparer du commerce sur tous les points. Le Dey, persistant à ne pas vouloir traiter avec lui, vient de lui faire signifier, par deux chaouchs, l’ordre de sortir du magnifique palais du malheureux Mustapha, qu’il avait obtenu pendant les moments de faveur extraordinaire dont il a joui M. Cartwright fait apporter précipitamment tous ses meubles en ville, et menace la Régence de la prochaine apparition des flottes de S. M. britannique pour venger les injures qui lui sont faites

Puissent-elles y paraitre une seconde fois ! J’ose assurer à Votre Excellence qu’elles y seront plus humiliées que la première et que M. Cartwright y sera embarqué

Daignez agréer, Monseigneur, l’hommage de mes sentiments très respectueux.

Dubois Thainville.

P. S. – Je viens d’assister à un divan, assemblé à la marine, par ordre du Dey sur les réclamations des frères Ben Zaleb, dont j’ai eu l’honneur de vous rendre compte dans plusieurs de mes dépêches ; ils demandent le paiement de deux chargements expédiés dans le temps, l’un à Malte et l’autre à Alexandrie. Après deux heures de discussion, il a été convenu que je vous écrirais de nouveau avec instance. Je supplie Votre Excellence de me répondre à cet égard le plus tôt possible.




******************************************









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement