Optimisé pour
Espace de téléchargement







CADN 22PO/1/33




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DE DUBOIS THAINVILLE

A

TALLEYRAND

EN DATE DU

1 NIVOSE AN IX

[22 DECEMBRE 1800]

SUR L'ATTENTE D'UN COURRIER TRES IMPORTANT



N° 65

Alger, le 1er nivôse an IX [22 décembre 1800].

Au citoyen Talleyrand, ministre des Relations extérieures.

Citoyen ministre,

Un aviso expédié d’Alicante aux négociants Busnach et Bacri, le 22 frimaire a mouillé dans ce port le 25.

Le citoyen Angeluci me marque que le 19 il a remis à M. Ragusier 7 paquets à mon adresse : le bâtiment n’a point encore paru, et malgré l’assurance que le capitaine avait donné de relâcher ici, il est présumable qu’il aura fait voile pour Bône où il devait charger du grain. J’ignore quand ces paquets me parviendront. Le citoyen Angeluci ajoute qu’un coursier du gouvernement était arrivé à Alicante la veille du départ de l’aviso ; que ce courrier était chargé pour moi de paquets très importants, que le négociant espagnol, auquel ils étaient adressés avait ordre de noliser un bateau pour me les faire parvenir. Le citoyen Angeluci aura sans doute induit en erreur, et le courrier qu’il a crû être expédié par le gouvernement est probablement celui que les juifs déclarent avoir fait partir de Paris, et être en effet arrivé la veille du départ de l’aviso. Je m’affermis d’autant plus dans cette opinion que, malgré les vents favorables, qui ont régné, je ne vois rien paraitre depuis 5 jours.

Les négociants Busnach et Bacri me chargent de nouveau d’insister auprès de vous sur un acompte que je regarde toujours comme indispensable.

Je viens de recevoir des lettres très importantes de Tunis : le bâtiment suédois porteur de celle-ci va mettre à la voile pour Barcelone, et je n’ai pas le temps de vous écrire. J’aurai une occasion dans 3 ou 4 jours, et je vous transmettrai tous les détails. Le commissaire Devoize me marque qu’un Capidji de la Porte, destiné pour Alger, est arrivé à Tunis : les uns disent que sa mission est dirigée contre moi ; les autres assurent qu’elle est relatives aux affaires impériales. Je l’attends avec assurance.

Même état de choses ici. Le premier ministre vient de m’envoyer, contre tous les usages pratiqués jusqu’ici, un magnifique cheval.

Salut et respect.

Dubois Thainville.




******************************************









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement