Optimisé pour
Espace de téléchargement







CADN 22PO/1/34




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DE DUBOIS THAINVILLE

A

TALLEYRAND

DU 27 PRAIRIAL AN X

[16 JUIN 1802]

SUR LES MENACES DU DEY

ENVERS LA FRANCE



N° 108

27 prairial an X [16 juin 1802]

Citoyen Ministre,

Le 23 de ce mois [12 juin] je vous ai rendu compte, voie de Gênes, de ce qui s’était passé ici depuis le 21 floréal [11 mai]. J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint le duplicata de mes dépêches. Au moment où j’allais, sur mes fortes instances obtenir justice du Raïs qui a bâtonné le capitaine français sur la rade de Tunis, un corsaire de cette Régence est rentré. Le Raïs a déposé qu’un autre corsaire qui se trouve encore en mer a pris sur les parages de Livourne un bâtiment génois richement chargé et qu’une corvette française, convoyant 14 ou 15 bâtiments, a arraché cette prise des mains de l’algérien. Le Dey, dans son premier mouvement a voulu me mander, et ne parlait rien moins, dit-on, que d’une déclaration de guerre, ou d’exiger de moi 80 000 sequins. J’ai fait publier que le bâtiment repris par la corvette française était sous son convoi, et l’on a déterminé le Dey à attendre la déposition du Raïs capteur ; il doit paraitre à tous les instants, et sans doute à son arrivée j’aurai de nouveaux embarras. Plusieurs Grands, et le Khaznedji surtout se prononcent ouvertement en faveur de la France ; mais j’ai à combattre la haine très active du Vékilhandji, et les emportements d’un chef incapable d’aucune espèce de considération politique, et dont l’ambition et l’audace mal calculées ne connaissent plus de bornes, depuis surtout la prise de la frégate portugaise. Les juifs même ont perdu beaucoup de leur crédit auprès de lui : Busnach, très craintif, observe, en ce moment, une espèce de neutralité. Je suis bien éloigné de penser qu’Alger veuille se porter à de nouveaux attentats envers la France ; mais vous jugerez que, dans ma position, des directions promptes et précises deviennent indispensables.

Une division espagnole composée de 3 vaisseaux de ligne et 2 frégates parait en ce moment devant Alger. Le consul se rend à bord ; il se charge de cette lettre et me promet de la faire expédier même extraordinairement dans un des ports d’Europe.

Les deux frégates algériennes et plusieurs armements vont sortir de nouveau. On me fait demander en ce moment des passeports.

Je vous salue très respectueusement.

Dubois Thainville.




******************************************









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement