Optimisé pour
Espace de téléchargement






CADN 22PO/1/34




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DE DUBOIS THAINVILLE

A

TALLEYRAND

DU 30 PRAIRIAL AN X

[19 JUIN 1802]

SUR LE CONFLIT ENTRE LES ESPAGNOLS

ET LE DEY D'ALGER



N° 110

30 prairial an X [19 juin 1802] à 11 heures du matin

Citoyen Ministre,

Deux vaisseaux espagnols ont disparu ; les 3 autres armements continuent à louvoyer devant Alger. Hier le vice-consul a eu une troisième audience du Dey. Ce prince exige impérativement de la cour de Madrid 80 000 piastres, et a signifié à son agent de sortir s’il refuse de les consentir. La frégate parlementaire rentre encore dans la baie ; le vice-consul d’Espagne fait ses préparatifs de départ. Les juifs ne cessent de l’assiéger pour arracher son consentement.

Ce matin le Sofradji (l’esclave qui a soin de la table du Dey) est venu me dire confidentiellement que ce prince, aussitôt que le vice-consul d’Espagne est sorti, a dit hier, en présence des esclaves et des enfants qui l’environnent :

« Voyez comme j’ai ordonné à ce chien de s’embarquer. Je n’ai pas peur des poules : j’ai beaucoup de canons. Vous verrez bientôt aussi comme j’agirai avec les français s’ils ne m’envoient point d’argent. Je n’ai peur de personne. » Je me sers des propres expressions du Sofradji, rendues en présence du chancelier Sielve.

Ce langage vous paraitra étrange dans la bouche d’un prince ; mais, connaissant le personnage, je suis assez disposé à croire qu’il l’a tenu, et je n’ai pas cru devoir négliger de vous le transmettre.

Quoiqu’il en soit, je suis persuadé qu’il y a loin de la menace aux effets. Mais s’il m’est permis d’exprimer mon opinion au gouvernement, je pense que le moment est venu de parler aux algériens avec la forme convenable, et j’attendrai vos ordres, sollicités par mes dernières lettres, avec la plus grande impatience.

Daignez agréer etc…

Dubois Thainville.




******************************************









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement