Optimisé pour
Espace de téléchargement







CADN 22PO/1/35




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DE DUBOIS THAINVILLE

A

TALLEYRAND

DU 3 PLUVIOSE AN XII

[24 JANVIER 1804]

SUR L'ARRIVEE D'UNE ESCADRE ANGLAISE

COMMANDEE PAR L'AMIRAL NELSON

DEVANT ALGER



N° 165

3 pluviôse an XII [24 janvier 1804]

Citoyen Ministre,

Les anglais se sont présentés ici le 25 nivôse [16 janvier] avec 9 vaisseaux de ligne, dont 2 à 3 ponts, une frégate et un brick. Lord Nelson, qui commandait cette division, a réclamé, avec beaucoup de hauteur, la réintégration honorable et immédiate du consul général Falcon, la restitution de 5 bâtiments napolitains et maltais pris avec ses passeports, la liberté de 79 malheureux composant les équipages de ces bâtiments et des défenses très sérieuses aux Raïs de la Régence de saisir tout navire, de quelque nation qu’il soit, muni des passeports britanniques. Le Dey a tout refusé, et l’amiral Nelson, après 3 jours de violentes explications et de démonstrations hostiles, a honteusement quitté ces parages. Les préparatifs de défense se continuèrent ici avec la plus grande activité, et toutes les dispositions sont prises pour repousser les anglais par la force. La réintégration de M. Falcon, renvoyé d’Alger il y a 7 ou 8 mois, a été le motif principal qui a déterminé l’envoi des forces britanniques, et j’ose vous assurer qu’aucune considération n’obligera le Dey à le recevoir. J’expédie à l’aventure cette lettre par duplicata voie de Bône et d’Oran. J’aurai l’honneur de vous transmettre, par la première occasion qui se présentera, tous les détails de cette affaire qui couvre les anglais de honte.

Les consuls qui se trouvaient en ville se sont retirés dans leurs maisons de campagne. Plusieurs familles européennes ont réclamé chez moi sûreté et protection.

Je vous salue très respectueusement.

P. S. Le capitaine d’un bâtiment impérial, qui vient de mouiller sur cette rade, dépose que les anglais ont enlevé dans le port de Sorgenti en Sicile quatre prises faites par les français. A cette nouvelle, le peuple s’est révolté sur divers points. Tous les anglais qui se trouvaient en Sicile ont été arrêtés et conduits dans les forteresses, et l’embargo a été mis sur tous les bâtiments qui se trouvaient dans les différents ports.

Dubois Thanville.




******************************************









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement