Optimisé pour
Espace de téléchargement







scans Berryhillsturgeon. Reproduction interdite. Collection Philippe Maillard




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS








Lord St Helens. Source Wikipedia







L.A. S. DE LORD ST HELENS

A LA PRINCESSE DE TALLEYRAND

EN DATE DU

[12 AVRIL 1821]







Enfin, très chère Princesse, je me trouve à même de vous présenter mes plus vifs et tendres remerciements de toutes vos aimables lettres. En vous demandant un million de pardons de ce long excès de silence. Mais à quoi bon vous importuner du triste récit de mes goutteuses souffrances, qui m’ont tenu et harcelé presque sans interruption, depuis je ne sais combien de mois? Au lieu d’affliger ainsi le bon cœur d’une aussi parfaite et excellente amie, le meilleur parti fut assurément d’attendre jusqu’à ce que je puisse la réjouir de la bonne nouvelle de ma convalescence. Non que l’ennemi soit entièrement délogé. Malheureusement il s’en faut de beaucoup. Mais les douleurs qu’il continue à m’infliger par intervalles, sont du moins très supportables. Il reste que je peux jouir d’un peu de société, et surtout de mon amusement favori de la lecture, que je suis le maitre de prolonger à volonté, sans que ma vue en soit fatiguée. Du côté de l’ouïe, aussi je n’ai nullement à me plaindre, aux chuchotements près, dont très assurément je n’ai que faire. Et voilà ce me semble beaucoup pour mon âge de 68 ans, en y réunissant l’inestimable avantage de la vieillesse, qui est de s’en servir comme privilège d’exemption contre tout ce qu’on n’a pas envie de faire. Témoin une proposition qui me parvient à l’instant où je vous écris. Venant de la part de mon très gracieux souverain et maitre, qui veut bien me proposer de lui tenir compagnie dans son voyage d’Irlande, qu’il projette pour le courant de cet été. Invitation à laquelle je me suis hâté de répondre le plus poliment que j’ai pu, mais par substance pour le refus le plus décidé, fondé sur mon peu dit privilège des infirmités de la vieillesse. Excuse que je ne doute nullement qu’il ne sonne en bonne part. Et, au fait, je crains si peu qu’il en soit courroucé, que je compte d’aller passer les prochaines vacances de Pâques à son Pavillon Royal de Brighton. S’il a toujours la bonté de me conserver un appartement. Et où j’espère d’achever de me rétablir. L’air de cet endroit m’ayant toujours été très favorable, surtout pour les points essentiels du sommeil et de l’appétit.

En voilà ce me semble assez et plus qu’assez sur en qui me concerne personnellement. Et je voudrais bien que vous imitiez cet exemple en m’envoyant des détails non moins circonstanciés sur l’état de votre santé; et sur celui de vos affaires à l’égard desquelles je crois entrevoir par votre lettre du 1er avril que vous n’avez pas bien d’être aussi contente que je le voudrais.

Je sens toujours, avec la plus tendre reconnaissance, le désir que vous avez tant de fois bien voulu témoigner que je m’en informasse par moi-même, en allant vous voir soit à Paris ou à la campagne. Mais cela m’est réellement de toute impossibilité. Et soyez sure que, pour le coup, je ne parle point ainsi en guise de prétexte, mais en disant la pure vérité. Il me sera bien douloureux sans doute de finir mes jours sans avoir le bonheur de vous revoir; mais qu’il faille s’y résigner ou vous comptez que les sentiments que vous m’avez connus dureront jusqu’à mon dernier moment, et que je vous serais toujours attaché avec la même respectueuse tendresse.

St H[elens].

Reçue le 16 avril 1821.

Envoyée le 12 avril 1821.


*********************************************************








RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement