©Pierre COMBALUZIER. Reproduction interdite.





TALLEYRAND. Où que nous allions, je crois que nous cheminerons ensemble

FOUCHE. Auriez-vous besoin de mon bras ?

TALLEYRAND. Oui, comme vous avez besoin de ma tête. Si j'ose dire.






Retour à la page précédente