Optimisé pour
Espace de téléchargement







COLLECTION PHILIPPE MAILLARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

D'ANA PIERI

COMTESSE DE BRIGNOLE

A

LA PRINCESSE DE BENEVENT

EN DATE DU

24 NOVEMBRE 1810







Madame,

Grondez moi je vous prie, ma chère et bien aimée Princesse, grondez-moi si vous voulez que je sois bien persuadée que je vous suis pas indifférente.

Mon silence après toutes vos bontés, après une si bonne lettre écrite de votre main est impardonnable, je l'avoue, quoique mon coeur n'ait jamais changé à votre égard. J'ai été réellement accablée de chagrins, d'affaires et de soucis et je n'ai pas trouvé le moment de parler avec un peu d'aménité de l'amitié tendre que je vous porte. Je craignais ajouter à la teinte de votre humeur qui se ressentait un peu des brouillards de la saison, en vous parlant de mille circonstances qui m'ont vraiment non seulement fatiguée mais cruellement tourmentée. Je commence à les secouer et l'espoir d'aller dans quelques temps vous présenter moi-même l'hommage de mes tendres sentiments est un vrai commencement de bonheur.

J'apprends le retour de Fontainebleau. J'imagine le Prince avec vous. Cela réunira encore, je l'espère, cette agréable société tant enviée par des dames qui voudraient en jouir chez elles exclusivement. Mandez-moi si la duchesse aux grandes élégances est encore de retour. Je le désire pour le plaisir de Mr de Talleyrand, et il doit être bien heureux de la grossesse de Mad. de Périgord que j'espère aussi bien que ma fille, qui ne s'aperçois presque pas de son nouvel état quoique déjà bien avancé. Soyez assez bonne, ma chère Princesse, pour me donner bien en détail de vos nouvelles et de tout ce qui vous intéresse. La bonne comtesse me mande que vous lui avez fait l'honneur, il y a quelques temps de lui demander à diner et me parle de vous avec les sentiments que vous lui connaissez. Je désire d'apprendre bientôt le sort de son mari décidé et malheureusement, il n'a pas de temps à perdre. S'il n'obtient rien, les voilà dans une fâcheuse position. Cela me serre le coeur car j'aime bien cette excellente famille, rare surtout par l'union qui y règne.

Votre aimable Nanna a donc heureusement accouchée. J'en suis ravie pour elle et pour vous qui devez être hors de toute inquiétude et je vous avoue que l'exemple de sa grossesse précédente me laissait beaucoup de crainte.

Voulez-me permettre de joindre ici une lettre pour son mari qui m'écrivit à l'occasion des couches. Ma lettre lui sera plus agréable et lui parviendra avec plus de santé.

Je vous prie d'embrasser Charlotte tendrement pour moi et de lui dire que Nina espère la revoir cet hiver et compte sur son amitié, que nous l'aimons bien toutes les deux.

Monsieur de Tal. se conduit en homme un peu veinéneux avec moi. Je ne peux pas vous cacher que je suis sensible au silence qu'il garde avec moi, après m'avoir tant gâtée en d'autres temps. J'espère que du moins, à mon retour, je retrouverai sa bonté, en attendant, je réclame la vôtre et j'y compte tout à fait. Veuillez bien me croire votre reconnaissante, tendre et dévouée pour la vie.

A. C.se de B.le

Voltri, près de Gênes, ce 24 novembre 1810

P.S. : trois délaissés se recommandent à vos bontés et au souvenir de Mr de Talleyrand. J'ai oublié de lui en parler dans une petite lettre que je lui ai écrit. Angidini de Masie où il est en hivernité, Giustiniani, le prince qui voudrait s'établir à Paris et y être sénateur. Enfin, ce pauvre Giardini qui n'a jamais le bonheur de vous rencontrer, qui a été malade et dont nous voudrions faire un législateur romain.








RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement