Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










PROTOCOLE N° 1

DE LA CONFERENCE DE LONDRES

DU 4 NOVEMBRE 1830

SUR

LES AFFAIRES DE LA BELGIQUE




Présents : les PP. d’Autriche, de France, de la Grande-Bretagne, de Prusse et de Russie ;

S.M. le Roi des Pays-Bas, ayant invité les Cours d’Autriche, de France, de la Grande-Bretagne, de Prusse et de Russie, en leur qualité de Puissances signataires des Traités de Paris et de Vienne qui ont constitué le Royaume des Pays-Bas, à délibérer de concert avec S.M. sur les meilleurs moyens de mettre un terme aux troubles qui ont éclaté dans ses Etats ; et les Cours ci-dessus nommées ayant éprouvé, avant même d’avoir reçu cette invitation, un vif désir d’arrêter dans le plus bref délai possible le désordre et l’effusion du sang, ont concerté, par l’organe de leurs Ambassadeurs et Ministres accrédités à la cour de Londres, les délibérations suivantes :

1°) Aux termes du § 4 de leur protocole du 15 novembre 1818, elles ont invité l’ambassadeur de S.M. le Roi des Pays-Bas à se joindre à leurs délibérations.

2°) Pour accomplir leur résolution d’arrêter l’effusion du sang, elles ont été d’avis qu’une entière cessation d’hostilités devrait avoir lieu de part et d’autre.

Les conditions de cet armistice qui ne préjugeraient en rien les questions dont les cinq Cours auront à faciliter la solution, seraient telles qu’elles se trouvent indiquées ci-dessous.

De part et d’autre, les hostilités cesseront complètement. Les troupes respectives auront à se retirer respectivement derrière la ligne qui séparait, avant l’époque du 30 mai 1814, les possessions du Prince Souverain des Provinces-Unies, de celles qui ont été jointes à ce territoire pour former le Royaume des Pays-Bas, par ledit Traité de Paris et ceux de Vienne et de Paris de l’année 1815.

Les troupes respectives évacueront les places et territoires qu’elles occupent mutuellement au-delà de ladite ligne dans l’espace de dix jours.

La proposition de cet armistice sera faite au Gouvernement de S.M. le Roi des Pays-Bas par l’intermédiaire de son Ambassadeur, présent aux délibérations.

Les termes de ce même armistice seront communiqués en Belgique au nom des cinq Cours.



TALLEYRAND.

ESTERHAZY.

ABERDEEN.

BULOW.

MATUSZEWIC.





******************************************


D'après le recueil des Traités de la France par M. Jules de Clercq édité par A. DURAND et PEDONE-LAURIEL, Editeurs - Paris - 1880









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement