Optimisé pour
Espace de téléchargement






ARCHIVES DE NANTES LEGATION DE PHILADELPHIE CARTON 115




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










L. S.

DE TALLEYRAND

AU CITOYEN PICHON

COMMISSAIRE GENERAL

DES RELATIONS COMMERCIALES AVEC LES ETATS-UNIS

A PHILADELPHIE

EN DATE DU

5 PLUVIOSE AN 9

[25 JANVIER 1801]





Relations extérieures.

2ème Division.

Paris, le 5 pluviôse de l’an 9 [25 janvier 1801]

Le Ministre des Relations extérieures, au Citoyen Pichon, chargé d’affaires, Commissaire général des Relations commerciales aux Etats-Unis.

Les Ci[toy]ens Sorbé de Bordeaux m’ont invité, Citoyen, à faire réclamer près du gouvernement fédéral une prise portugaise qu’ils avaient faite en messidor dernier et qu’il leur fut enlevée quelque temps après par la frégate américaine le Maryland.

A en juger par l’exposé qu’ils m’ont fait et dont je vous joins une copie, leur réclamation est tellement fondée que je ne pense pas qu’elle puisse ne pas être accueillie par le gouvernement fédéral. Le bâtiment portugais pris par la goélette le Chéri que ces armateurs avaient équipée, était devenu propriété française. S’il n’a pas été condamné définitivement avant le 8 vendémiaire an 9 [30 septembre1800] par les tribunaux américains, il doit être rendu, conformément à l’article 4 de la convention du même jour.

Vous voudrez bien, Citoyen, dans le cas où ce bâtiment se trouverait encore retenu, réclamer en faveur des C[itoy]ens Sorbé, ses propriétaires légitimes, l’application de cet article. Le peu de temps qui s’est écoulé entre le moment où la prise aura été conduite dans un port et celui où la convention a été conclue, me donne lieu d’espérer d’ailleurs qu’il n’y aura pas eu de condamnation définitive. J’observe d’ailleurs que la prise a été faite par un bâtiment de l’Etat : c’est un motif de plus pour penser que le gouvernement fédéral sera plus empressé de la restituer et qu’il ne blessera aucun intérêt particulier en rendant aux armateurs la justice qu’ils réclament.

Salut et fraternité.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


Remerciements à M. Eric Sinou-Bertault










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement