Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

GENERAL SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

4 JUIN 1831







Londres, le 4 juin 1831.

Monsieur le comte,

J’ai reçu la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 2 de ce mois ; elle montre combien le gouvernement du roi s’attache à observer avec ponctualité les dispositions adoptées par la conférence relativement aux affaires de Belgique. Je mettrai ici beaucoup de soin à faire envisager la prolongation de délai accordée aux Belges, par le général Belliard, comme une détermination qui lui est purement personnelle. Je dois supposer qu’il se sera concerté sur ce point avec lord Ponsonby, puisque ses instructions le lui prescrivaient. Cependant, j’ai quelque inquiétude à cet égard parce que le général Belliard, en m’annonçant qu’il prenait sur lui de retarder jusqu’au 10 de ce mois, le délai qui était fixé au 1er, ajoutait : « Je pense que lord Ponsonby sera de mon avis. »

Je suis fâché du retard qu’on a mis à l’exécution des ordres que vous et la conférence aviez donnés, parce que cela nous prive de l’effet probable qui aurait été produit par le départ des agents français et anglais. Les réflexions que leur éloignement aurait fait faire aux Belges auraient pu contribuer à les faire rentrer dans leurs vrais intérêts au lieu qu’aujourd’hui ils croiront plus difficilement aux menaces.

Le bruit court dans la ville que le prince Léopold a été élu Roi de la Belgique, et qu'il a eu 85 suffrages. Personne n'a de détails plus circonstanciés.

On vient de recevoir ici des nouvelles de Lisbonne à la date du 26 mai ; je vous les transmets parce qu’il serait possible que le bateau à vapeur qui les a apportées à Portsmouth ne fût pas chargé de dépêches pour votre département ou pour celui de la marine.

L’escadre française a pris trois bâtiments portugais ; le commandant a fait prévenir le commerce par l’intermédiaire de M. Hoppner, consul anglais, qu’il n’avait pas l’ordre de bloquer Lisbonne, mais qu’il exercerait des représailles envers tous les bâtiments portugais qu’il rencontrerait en mer. Un embargo a été mis par dom Miguel sur les navires portugais qui se trouvaient dans le port de Lisbonne ; les neutres n’éprouvent aucun obstacle pour en sortir. Ces nouvelles ne viennent pas du Gouvernement anglais : c'est le commerce de Londres qui les a reçues.

Nous aurons lundi prochain une conférence.

Recevez…

Ch. Mau. TALLEYRAND.

P. S. - Je joins ici une lettre qui est adressée à S. A. R. Madame Adélaïde.

******************************************


in MEMOIRES DE TALLEYRAND










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement