Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

GENERAL SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

26 MAI 1831







Londres, le 26 mai 1831.

Monsieur le comte,

Dans un moment où vous désirez sans doute recevoir de fréquentes informations sur tout ce qui se rattache aux affaires de Belgique qui approchent d’une décision, je ne veux pas rester un seul jour sans avoir l’honneur de vous écrire, lors même que je n’aurais que très peu de chose à vous mander.

On ne s’est formé ici aucune opinion sur ce qui pourra se faire à Bruxelles lorsqu’on y connaitra les dernières résolutions de la Conférence ; les esprits sont en suspens.

Dans les circonstances actuelles, on compte beaucoup sur l’action de la France, sur l’effet de ses représentations et des démarches du général Belliard.

Cependant, quand on connait la situation actuelle de la Belgique, on a de justes raisons de craindre, et on ne sait où peuvent s’adresser les conseils et vers qui on doit tenter quelques efforts. M. Van Praet, qui faisait partie de la dernière députation belge, et qui est resté ici, sort de chez moi. L’exposé qu’il m’a fait de l’état de son pays est des plus inquiétants, et se réduit à ceci : - c’est que le gouvernement est sans force, sans autorité et n’est maître de rien. Il m’a dit qu’un grand nombre de Français se trouvaient parmi les volontaires et qu’ils recevaient de l’argent d’une maison de banque de Paris, qui dispose, à ce qu’il paraît, de fonds considérables. Ce fait est consigné dans une lettre que M. Van Praet a reçue de son gouvernement et que j’ai lue. Le banquier n’y est pas nommé, mais M. le général Belliard pourrait se procurer des éclaircissements à cet égard. Cette circonstance est grave et mérite de fixer l’attention du gouvernement du roi.

Sa Majesté Britannique voulant donner une nouvelle preuve de son adhésion à la marche suivie par son ministère, vient d'accorder une haute distinction à lord Grey en lui conférant l'ordre de la Jarretière, quoique aucune place ne fût vacante en ce moment. Sa nomination est faite par anticipation.

Recevez…

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


in MEMOIRES DE TALLEYRAND










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement