Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

GENERAL SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

22 MAI 1831







Londres, le 22 mai 1831.

Monsieur le comte,

Ma dépêche numéro 143 vous a fait connaître la concession que la conférence était disposée à faire aux Belges, relativement au grand-duché de Luxembourg. Depuis, on s’est occupé avec soin des moyens à prendre pour faciliter au prince Léopold l’acceptation du trône de Belgique. Ce prince a vu plusieurs membres de la conférence, et il leur a donné de nouvelles preuves de son désir d’accepter.

Nous nous sommes réunis hier, et nous avons arrêté le protocole numéro 24, dont j’ai l’honneur de vous envoyer une copie.

Vous verrez que le nom du prince Léopold de Saxe-Cobourg est placé dans ce protocole, de manière à montrer aux Belges que si, comme on a lieu de le supposer, leur choix se porte sur ce prince, les puissances y donneront leur assentiment. Je vous prie aussi de vouloir bien remarquer que ce protocole est signé par les deux plénipotentiaires du gouvernement russe qui, jusqu’ici, à cause de ses sentiments d’affection pour la maison d’Orange, avait fait des objections au choix du prince Léopold ; et que, par conséquent, il se trouve maintenant avoir donné son adhésion à ce choix.

Il est aujourd’hui nécessaire que le gouvernement du roi emploie toute l’influence qu’il peut avoir à Bruxelles, afin de déterminer les Belges à accéder à des dispositions si bienveillantes.

Vous verrez aussi que l’action de la Confédération germanique est maintenant ajournée et subordonnée à la négociation avec la Hollande, ce qui deviendra un motif de tranquillité pour tout le monde.

Depuis quelque temps la question belge semblait ne présenter aucune issue ; elle me paraît aujourd’hui en offrir une qui, j’espère, pourra nous conduire au but que nous nous sommes proposés. Je m’en félicite d’autant plus que rarement j’ai eu à traiter une affaire aussi difficile et qui ait exigé autant de soins. Je fais des vœux sincères pour que les négociations auxquelles j’ai pris part obtiennent tout le succès qu’on en peut espérer ; je n’aurai, du moins, rien négligé dans l’intérêt de la France et du maintien de la paix.

Lord Ponsonby partira aujourd’hui pour Bruxelles.

Recevez…

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


in MEMOIRES DE TALLEYRAND










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement