Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










TALLEYRAND

PORTE LA PAROLE

AU NOM DU SENAT

DEVANT MONSEIGNEUR

LE COMTE D'ARTOIS

LE 14 AVRIL 1814





Monseigneur,

Le Sénat apporte à votre Altesse Royale l’hommage de son respectueux dévouement.

Il a provoqué le retour de votre auguste maison au trône de France. Trop instruit par le présent et le passé, il désire avec la nation affermir pour jamais l’autorité royale sur une juste division des pouvoirs, et sur la liberté publique, seules garanties du bonheur et des intérêts de tous.

Le Sénat, persuadé que les principes de la Constitution nouvelle sont dans votre cœur, vous défère, par le décret que j’ai l’honneur de vous présenter, le titre de lieutenant-général du royaume jusqu’à l’arrivée du roi votre auguste frère. Notre respectueuse confiance ne peut mieux honorer l’antique loyauté qui vous fut transmise par vos ancêtres.

Monseigneur, le Sénat, en ces moments d’allégresse publique, obligé de rester en apparence plus calme sur la limite de ses devoirs, n’en est pas moins pénétré des sentiments universels : votre Altesse Royale lira dans nos cœurs à travers la retenue même de notre langage. Chacun de nous, comme Français, s’est associé à ces touchantes et profondes émotions qui vous ont accompagné dès votre entrée dans la capitale de vos pères, et qui sont plus vives encore sous les voûtes de ce palais, où l’espérance et la joie sont enfin revenues avec un descendant de Saint-Louis et d’Henri IV.

Pour moi, Monseigneur, permettez que je me félicite d’être auprès de votre Altesse Royale l’interprète du Sénat, qui m’a fait l’honneur de me choisir pour son organe. Le Sénat, qui connaît mon attachement à ses membres, a voulu me ménager encore un doux et beau moment : les plus doux en effet sont ceux où l’on se rapproche de votre Altesse Royale pour lui renouveler les témoignages de son respect et de son amour.

Voici le décret rendu par le Sénat :

Le Sénat, délibérant sur la proposition du gouvernement provisoire,

Après avoir entendu le rapport d’une commission spéciale de sept membres,

Décrète ce qui suit :

Le Sénat confère le gouvernement provisoire de la France à S. A. R. Monseigneur le comte d’Artois, sous le titre de lieutenant-général du royaume, en attendant que Louis-Stanislas-Xavier de France, appelé au trône des Français, ait accepté la Charte constitutionnelle.

Le Sénat arrête que le décret de ce jour, concernant le gouvernement provisoire de la France, sera présenté ce soir par le Sénat en corps, à S. A. R. Monseigneur le comte d’Artois.


******************************************


Histoire parlementaire de la Révolution française 1789-1815 tome 40 de P. J. B. Buchez et P. C. Roux Lavergne

Paris - Paulin, Libraire - 1838









RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement