Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

GENERAL SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

28 JANVIER 1831







Londres, le 28 janvier 1831

Monsieur le Comte,

J’ai reçu ce matin la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’adresser sous la date du 25 de ce mois. J’ai vu avec une vive satisfaction que le Roi, ainsi que vous, aviez apprécié la résolution prise par la Conférence de Londres : j’aime à croire qu’on en sentira de plus en plus l’importance, et que la France saura en tirer un jour tous les avantages qu’elle a le droit d’en attendre.

Vos instructions relativement au prince de Naples sont entièrement d’accord avec mes idées, et j’ai agi dans ce sens depuis plus de quinze jours ; c’est toujours ce prince que j’ai mis en opposition avec le prince d’Orange, que quelques personnes ici désiraient vivement. Ce matin, j’en ai parlé avec lord Palmerston, qui, depuis la neutralité, est déjà moins loin de cette idée qu’il ne l’était aux premières ouvertures que j’ai faites. Je ferai tous les jours quelque chose pour arriver à ce but. Si, comme je me le persuade, l’élection du souverain de la Belgique n’a pas eu définitivement lieu aujourd’hui à Bruxelles, vous ne négligerez certainement pas de faire faire, près des membres influents du Congrès, des démarches rendues plus faciles maintenant par le refus du duc de Leuchtenberg d’accepter la couronne de Belgique. On ne saurait apporter trop de mesure et de prudence dans ces démarches ; les folies et la susceptibilité des Belges doivent vous tenir en garde contre les conséquences qu’aurait pour notre Gouvernement une conduite douteuse.

Vous aurez pu remarquer dans les journaux anglais qu’il était question d’armements qui devaient se faire à Portsmouth ; j’en ai demandé le motif à lord Palmerston, qui m’a répondu en riant que ce n’était pas quelque chose qui dût m’inquiéter beaucoup ; que ce qui se faisait à Portsmouth n’avait pour but que de remplacer les bâtiments qu’on faisait revenir de la Méditerranée après le temps de leur station.

Le Gouvernement a reçu ce matin des nouvelles d’Irlande, qui le tranquillisent sur la mesure prise contre M. O’Connell : le grand jury, par trois bills différents, a admis les motifs de l’arrestation.

Nos conférences, qui ont lieu tous les jours, ont maintenant pour objet de discuter les questions sur lesquelles les Belges et les Hollandais ne pourraient jamais s’entendre, et qui amèneraient, sans aucun doute, de nouvelles difficultés.

Dans le moment actuel, j’ai cru qu’il était utile de ranimer la sympathie qui existe entre le peuple anglais et le peuple français, et, pour cela, j’ai accepté un dîner à Guidhall, auquel j’étais invité par le lord-maire et les shérifs de Londres. J’y ai porté le toast que vous trouverez ci-joint ; il a été accueilli avec beaucoup de faveur.

Recevez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.


******************************************


in CORRESPONDANCE AMBASSADE DE LONDRES 1830-1834










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement