Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

GENERAL SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

12 JANVIER 1831







Londres, le 12 janvier 1831

Monsieur le Comte,

Dans une de mes précédentes dépêches j’ai eu l’honneur de vous parler de plusieurs pétitions adressées au Congrès à Bruxelles par des habitants de Gand, Anvers et Liège, en faveur de M. le prince d’Orange. Ces pétitions, signées par un grand nombre de personnes assez importantes, à ce qu’il paraît, ont produit sur les esprits du ministère anglais et des membres de la Conférence une impression que je dois vous faire connaître. Les espérances ont commencé à renaître, elles ont fait ici beaucoup de progrès : on verrait incontestablement avec plus de plaisir qu’aucune autre personne le prince d’Orange appelé à la souveraineté de la Belgique, d’abord parce que les plénipotentiaires aiment la Maison de Nassau, et que plusieurs d’entre eux sont toujours embarrassés de la concession qu’ils ont faite en prononçant l’indépendance de la Belgique, ce qui vous sera démontré par la lecture du dernier protocole que je vous ai envoyé. Les plénipotentiaires croient aussi que toutes les difficultés possibles s’élèveront de la part du Roi de Hollande, si un prince étranger était appelé en Belgique, tandis qu’avec le prince d’Orange on finirait tout facilement et promptement, sans blesser les intérêts de personne. Ils ajoutent que le calme en Europe en serait la suite.

Je me suis servi des dernières lettres de M. Bresson pour leur montrer à quel point leurs espérances me paraissaient chimériques, et j’ai pu rappeler dans cette circonstance tout ce que le Roi avait fait pour la cause du prince d’Orange. J’ai été jusqu’à dire que le Gouvernement français s’était compromis à cet effet. D’autre part, on ne peut se dissimuler que le parti orangiste est encore nombreux en Belgique, et que ses adhérents formeraient en ce moment une dangereuse opposition contre un prince étranger ; c’est l’opinion de l’internonce venu de Belgique à Londres, et dont les renseignements ont quelque valeur. Il me paraît que pour satisfaire les personnes timides il faut encore courir cette chance, qui du reste aura dans un sens ou dans l’autre un prompt résultat.

L’Angleterre ne croit pas qu’il soit facile de forcer les bouches de l’Escaut ; elle dit que cela ne pourrait se faire que par une expédition combinée et assez forte ; quand je dis assez forte c’est au moins six frégates. Il m’a paru qu’elle répugnerait à ce que ce moyen fût employé : cependant je crois qu’elle y arriverait si, ce qu’on regarde ici comme impossible, le Roi de Hollande ne se rendait pas au dernier protocole que vous avez sous les yeux.

Je reçois dans le moment votre lettre du 10, qui soulève toutes les objections contre M. le prince d’Orange. Je ferai ce soir un dernier effort, mais je crois que nous serons obligés d’attendre le succès ou la non-réussite de cette combinaison.

Recevez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.


******************************************


in CORRESPONDANCE AMBASSADE DE LONDRES 1830-1834










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement