Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DE LA CONFERENCE DE LONDRES

A

LORD PONSONBY ET A M. BRESSON

COMMISSAIRES A BRUXELLES

EN DATE DU

26 DECEMBRE 1830







Londres, le 26 décembre 1830

MESSIEURS,

Nous sommes dans le cas de vous prévenir que la Diète de la Confédération germanique a fait auprès de la Conférence de Londres, par la note ci-jointe, une démarche à l’effet de demander aux plénipotentiaires des cinq Cours, s’ils ont trouvé, ou s’ils s’occupent à combiner les moyens de rendre superflue en tout ou partie une intervention plus positive de la part de la Diète dans le grand-duché de Luxembourg.

Vous savez, Messieurs, que la Conférence de Londres s’est déjà prononcée par son protocole du 17 novembre sur les relations du grand-duché, que les droits de la Confédération germanique sur ce pays ont été formellement reconnus par les cinq Cours ; qu’en conséquence, aucune d’elles ne pourrait envisager comme intervention étrangère l’intervention de la Diète germanique dans le grand-duché de Luxembourg, et qu’en s’occupant de ses intérêts, ce seraient, au contraire, les autorités existantes en Belgique qui s’immisceraient dans les affaires intérieures d’un autre 2tat. Nous vous invitons donc à saisir la première occasion favorable pour représenter ces vérités au Gouvernement provisoire belge de la manière que vous jugerez la plus utile pour lui faire apprécier et pour appeler son attention sur les mesures incontestablement légitimes que la Diète de la Confédération germanique serait forcée de prendre, si vos démarches ne produisaient pas l’effet que nous nous plaisons à espérer.

Nous ne manquerons pas d’adresser les mêmes représentations aux députés belges dont vous demanderez l’envoi. Mais nous désirons que de votre côté vous nous instruisiez du résultat des soins que votre prudence aura dirigées.

Agréez, Messieurs, l’assurance de notre considération très distinguée.

Signés : ESTERHAZY, TALLEYRAND, PALMERSTON, LIEVEN, BULOW.


******************************************


in CORRESPONDANCE AMBASSADE DE LONDRES 1830-1834










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement