Optimisé pour
Espace de téléchargement





TALLEYRAND D'APRES GERARD




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

MARECHAL MAISON

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

19 NOVEMBRE 1830







Londres, le 19 novembre 1830

Monsieur le Marechal,

J’ai recommandé à M. Bresson de correspondre journalièrement avec vous ; de cette manière vous serez exactement informé de la marche de sa mission.

Vous aurez remarqué que dans la dépêche télégraphique de Lille, publiée à Paris, l’article concernant les limites était inexact. On y regarde comme décidée une question qui est encore indécise. Elle a été comprise par les Belges dans un sens qui leur est plus favorable que ne sont les cartes anciennes, tandis qu’elle n’a été reçue par les commissaires que comme simple observation. Le principe de l’armistice est que les troupes respectives devront se retirer derrière la ligne de frontières qui, avant la Révolution, séparait les Provinces-Unies des Pays-Bas de la Belgique. Cette base, seule fondée, est aussi la seule qui écarte toute difficulté, et nous en avons assuré l’adoption en remettant à nos commissaires des cartes antérieures à l’époque où la Belgique et la Hollande ont été réunies.

Je vous ai mandé dans ma dernière dépêche le nouveau protocole que nous avons arrêté dans la nuit d’avant-hier et dans la conférence de la journée suivante. J’ai tâché de faire partager mon empressement aux autres ministres. Il était motivé sur le désir que j’avais que l’affaire fût assez engagée pour nous assurer que les ministres nouveaux seraient obligés d’entrer dans la voie que nous leur avions ouverte. Mon projet est de leur demander, au moment où ils prendront leurs portefeuilles, de recevoir comme bien préparé et bien fait tout ce qui a été résolu dans les conférences sur la Belgique et d’en faire eux-mêmes la déclaration dans une des premières occasions qui se présentera ? Cela aura une grande influence sur les délibérations qui seront prises subséquemment par les Belges. Je les presserai beaucoup à cet égard, parce que je crois que cela est essentiel.

Une des difficultés que nous rencontrons, c’est que quelques personnes comptent trop les Belges et d’autres trop le Roi de Hollande. C’est tout en cherchant à favoriser les Belges, qu’entre ces deux intérêts nous chercherons à marcher.

Le ministère est définitivement composé :

Lord Grey, Premier Lord de la Trésorerie ;

Lord Palmerston, Affaires étrangères ;

Lord Melbourne, Intérieur ;

Lord Goderich, Guerre et colonies ;

Lord Althorp, Contrôle ;

Lord Lansdowne, Président du Conseil ;

Lord Durham, Sceau privé (il est gendre de lord Grey) ;

M. Brougham, Chancelier ;

Lord Holland, Chancelier à Lancastre ;

Duc de Richmond, Grand maître de l’artillerie ;

Lord Auckland, Commerce, sans entrée dans le Cabinet.

Ces choix-là, et quelques autres que je ne sais pas encore, seront annoncés demain. Jamais ministère n’aura été composé plus vite ; celui de M. Canning a vingt-quatre jours à se former ; et comme j’ai eu l’honneur de vous le dire, il est composé de trois éléments qui ont renversé le ministère précédent.

J’aurai l’honneur de répondre, dans ma première dépêche, aux articles qui concernent la Grèce dans celle que j’ai reçue ce matin.

Recevez, Monsieur le Maréchal, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.


******************************************


in CORRESPONDANCE AMBASSADE DE LONDRES 1830-1834










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement