Optimisé pour
Espace de téléchargement









MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

20 JUILLET 1831







20 juillet 1831

Monsieur le Comte,

M. le baron de Wessenberg est arrivé de La Haye cette nuit. Le Roi de Hollande n’a pas adhéré aux articles préliminaires proposés par la conférence mais il a fait connaître à M. de Wessenberg que s’il était invité à envoyer à Londres un plénipotentiaire pour traiter de la paix définitive, il y consentirait. M. de Wessenberg n’a pas exprimé, à cet égard, une opinion que le Roi de Hollande eût pu considérer comme le rejet de cette idée afin de ne pas rompre le fil de la négociation. Il m’a dit ce matin qu’il avait vivement regretté pendant son séjour à La Haye d’avoir été privé de la coopération d’un ministre de France ; je crois aussi, M. le Comte, que cette circonstance a pu avoir une certaine influence sur le résultat de cette affaire parce qu’un ministre de France, outre l’appui qu’il pouvait porter à l’envoyé de la conférence, avait encore un langage particulier à tenir qui aurait produit de l’effet sur le cabinet de La Haye.

Malgré les difficultés opposées par le Roi de Hollande, il existe encore des voies de conciliation avec lui parce qu’il est disposé à envoyer un plénipotentiaire à Londres et la conférence va chercher quels sont les moyens de tirer parti de cette disposition. Nous n’avons pas eu encore de conférence pour entendre le rapport de M. de Wessenberg, mais l’opinion que je viens d’exprimer est le résultat de mes entretiens avec les ambassadeurs.

J’ai reçu ce matin à 8 heures la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 18 par laquelle vous me mandez que l’intention du Roi, relativement à la démarche que j’avais à faire auprès du gouvernement anglais, pour les Polonais, était que je me bornasse à adresser une note à lord Palmerston pour lui transmettre une copie authentique de la dépêche que vous m’avez écrite le 7 juillet.

J’ai adressé cette note et j’ai vu, en outre lord Palmerston afin d’exécuter les ordres contenus dans votre dépêche. Je me suis rendu aussi chez lord Grey et chez deux autres membres du conseil. J’ai fait valoir auprès d’eux, ainsi que je l’avais fait auprès de lord Palmerston, toutes les considérations qui, dans leur intérêt, comme celui de l’Europe, pouvaient les amener à adhérer aux vues du gouvernement du Roi. Je leur ai répété ce que je leur avais dit depuis plusieurs mois : j’ai fait usage de tous les arguments contenus dans vos dépêches : enfin j’ai employé tous mes efforts mais j’ai trouvé le ministère anglais bien froid et disant toujours que le moment n’était pas venu.

Il m’a été promis que je recevrais une réponse ce soir ou demain matin : je vous l’expédierais dès qu’elle me sera parvenue.

Je joins ici une lettre pour S. A. R. Madame Adélaïde.

Agréez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

P. S. - J’apprends, à l’instant, que nous avons, demain, une conférence pour entendre le rapport de M. de Wessenberg.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement