Optimisé pour
Espace de téléchargement









MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 10




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

11 JUILLET 1831







11 juillet 1831

Monsieur le comte

J’ai eu l’honneur de voir ce matin le prince Léopold qui avait reçu hier la nouvelle de l’adhésion du congrès belges aux 18 articles proposés par la conférence. Cette adhésion a été obtenue à une majorité assez considérable pour qu’elle n’embarrasse pas l’acceptation du prince. La députation arrivera ce soir. Le prince partira dans la semaine et son projet est de passer par Calais.

Le prince Léopold nommé, et ayant accepté, j’ai cru que c’était le moment de lui parler du protocole du 16 avril relatif aux forteresses de la Belgique. Après l’avoir lu avec lui et lui avoir montré à quel point la neutralité les rendait inutiles et combien les finances de la Belgique étaient intéressées à leur destruction, j’ai obtenu du prince l’assurance que les places seraient démolies. Comme je voulais avoir autre chose qu’une réponse verbale, et que les quatre puissances doivent intervenir dans la résolution qu’il est amené à prendre, nous aurons, demain, une conférence dans laquelle toute cette question sera définitivement résolue.

J’ai vu lord Grey, lord Palmerston et plusieurs membres du Conseil relativement à la communication que vous m’ordonnez de faire au gouvernement anglais sur les affaires de Russie.

Je me suis servi utilement de tous les raisonnements contenus dans votre dépêche pour faire impression sur les ministres ; ils m’ont dit que cette question était une question de cabinet, qu’il y en aurait un après demain et ils m’ont quitté en me montrant le désir de faire une démarche mais n’ayant pas encore pris de détermination sur la forme dans laquelle elle serait faite. Je les verrai tous encore demain pour tacher de les amener au résultat que nous voulons obtenir ; je ne dois pas vous dissimuler que j’éprouverai beaucoup de difficultés.

Ainsi demain 12, j’aurai l’honneur de vous écrire relativement aux forteresses et jeudi je vous rendrai compte de ce qui aura été décidé au Conseil de mercredi relativement à la proposition que j’ai faite aux ministres anglais ;

Le couronnement du Roi est avancé : la fin août parait devoir en être l’époque.

Nous n’avons point de nouvelles de Hollande depuis plusieurs jours : cela ne m’étonne pas puisque le Roi avait remis à prendre sa décision au moment où il saurait le résultat de la délibération de Bruxelles.

On n’a pas encore de nouvelles de l’Infante Dona Maria et l’inquiétude augmente.

Agréez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 10










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement