Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 10




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

MARECHAL MAISON

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DE

[NOVEMBRE 1830]







[Londres, novembre 1830]

Je vous envoie à tout hasard cette pièce, que probablement des agents français vous auront déjà procurée ; je vous engage à la lire toute entière et vous trouverez, en ne vous effrayant pas des deux alinéas, des assurances analogues à celles qui ont été données plus explicitement par monsieur de Liéven au cabinet anglais et qu’il a voulu me répéter.

Recevez, Monsieur le Ministre, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

Copie circulaire

Saint-Pétersbourg,

Monsieur,

Dans un moment où les évènements survenus aux Pays-Bas et sur plusieurs points de l’Allemagne semblent plus que jamais menacer le repos du reste de l’Europe et compromettre l’ordre de choses, que les transactions des années 1814, 15 et 19 ont consacré, il est du devoir de tous les gouvernements et plus particulièrement de ceux qui ont créé et garanti cet ordre de choses d’aviser aux moyens de le garantir inviolable et de le préserver de toute atteinte. A cet égard un parfait accord de vues et d’intentions s’est établi entre les cours alliées. Elles se sont en commun et chacune pour sa part pénétrées des obligations qu’elles ont à remplir au milieu des graves circonstances du moment.

Dans les mesures qu’elles réclament, S. M. l’Empereur a cru devoir mettre d’autant plus d’activité que les distances qui nous séparent du théâtre des événements, et que nos troupes auraient à franchir en cas de besoin nous font doublement un devoir de prévoir les chances que l’avenir peut amener. Mais pour prévenir les fausses interprétations que ces mesures pourraient occasionner, S. M. l’Empereur a jugé qu’il serait utile de leur donner une entière publicité. Tel est le but de l’article qui a paru dans la feuille ci-jointe du journal de St Pétersbourg. Il annonce qu’une partie de l’armée russe et celle du royaume de Pologne vont être mises sur le pied de guerre et que les corps les plus éloignés de la frontière ont reçu ordre de s’en rapprocher.

Si ces mesures que les circonstances du moment semblent devoir pleinement justifiées, avaient encore besoin de quelques explications, il sera aisé aux Missions Impériales de les puiser dans la présente circulaire. Les préparatifs qui viennent d’être ordonnés n’ont d’autre but que le maintien de la paix générale et celui de l’ordre de choses que les transactions européennes ont consacré. Nous espérons encore que l’annonce seule de ces dispositions suffira pour atteindre ce but conservateur auquel l’Empereur et ses augustes alliés ont voué une vive sollicitude. Dans tous les cas, et si nos troupes devaient s’ébranler pour se porter au-delà des frontières de l’Empire, ce ne serait que par suite d’un concert avec les souverains qui partagent avec S. M. l’Empereur les soins et les obligations que les dites transactions leur ont imposés.

Recevez…

Signé Nesselrode.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 10










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement