Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 10




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE MOLE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

8 OCTOBRE 1830







Londres, le 8 octobre 1830.

Monsieur le Comte,

Je puis vous mander aujourd’hui comme chose positive que la Prusse ne répondra rien aux demandes du gouvernement du Roi des Pays-Bas. Elle n’agira que de concert avec l’Angleterre. La détermination de l’Autriche ne peut être connue encore mais selon toute probabilité, elle sera d’une nature semblable.

Ici on voit avec intérêt la mission du prince d’Orange à Anvers. On croit que sa présence est bonne pour arrêter toutes les petites manœuvres républicaines qui pourraient avoir lieu de ce côté et par là laisser les puissances bienveillantes en situation de donner plus facilement et avec plus de fruit de bons conseils. L’on assure que le parti républicain n’est point aussi fort en Belgique qu’on l’avait cru d’abord. Il n’est véritablement puissant qu’à Bruxelles ; il est très faible à Anvers et nul à Gand. A Bruxelles même son influence eut été bien diminuée, si les gens considérables ne se fussent éloignés. M. de Mérode est le seul qui soit resté. La Maison d’Arenberg, suivant son usage, s’est tenue à l’écart. Si dans la soirée il y a quelque chose de nouveau le duc de Wellington et lord Aberdeen dînent chez moi ; je vous en informerai par un post scriptum à cette lettre.

Le ministère et moi nous attendons dimanche ou lundi la nouvelle de la communication que lord Stuart vous aura faite et les détails de votre conférence avec lui.

Mes rapports continuent à être faciles avec le Cabinet britannique. J’ai tout accès à ses informations et ses communications portent un caractère de franchise. L’on m’a demandé quelques explications sur la levée d’hommes décrétée par le Roi. Celles que j’ai données ont paru satisfaire ; nous n’avons à craindre à ce sujet aucune représentation gênante pour nous.

Recevez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

P. S. Il n’y a de nouveau ici que la proclamation du prince d’Orange du 5 du courant. On aurait bien aimé qu’elle parut avant l’entrée du prince Fréderich à Bruxelles, mais on espère ici qu’elle produira quelqu’effet. Ce qu’il y a de sûr c’est que par les nouvelles de Bruxelles reçues aujourd’hui par le Dept. des affaires étrangères les propriétaires commencent à reparaître. S’ils sont en nombre, ils peuvent dit-on avoir une influence.

Le gouv. anglais a reçu aujourd’hui l’assurance par une lettre écrite que l’Autriche marcherait sur la même ligne que lui, et il ne doute pas mais sans avoir la même certitude, parce que le temps ne le permet pas, que la Russie ne fasse de même. Ce que j’ai l’honneur de vous dire est exactement l’état actuel des choses ici.

Le ministre d’Espagne disait ce matin que la reconnaissance de son gouvernement devait partir de Madrid le 15 de ce mois-ci. On ignore le motif de cette date.

Du reste, la résolution du gouv. anglais ne variera point. Il veut marcher avec la France ; il croit que c’est dans le concours de ces deux puissances qu’est la paix et il y contribuera comme nous par tous les moyens compatibles avec la dignité.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 10










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement