Optimisé pour
Espace de téléchargement







MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

22 OCTOBRE 1831







22 octobre 1831

Monsieur le comte,

L’opinion en Angleterre se déclare fort en faveur des arrangements arrêtés par la Conférence : tous les partis reconnaissent que ces arrangements ont été faits avec la plus grande équité, que les intérêts de la Hollande et de la Belgique ont été scrupuleusement respectés et l’on arrive à penser que les gouvernements des deux pays, s’ils ne sont pas maîtrisés par une passion aveugle, ne pourront pas refuser leur adhésion.

L’action de la France parait devoir fortement contribuer à amener ce résultat, et le gouvernement anglais compte, avec confiance, sur la ferme volonté du gouvernement de S. M. pour prévenir une opposition qui serait si peu d’accord avec les vrais intérêts de ce pays.

Je vous engage, M. le comte, à lire le Times d’aujourd’hui : il contient sur les affaires de Belgique un article qui fait bien connaître la manière dont elles sont envisagées ici, et à quel point tout le monde en désire la conclusion définitive.

Chacun est frappé des avantages que la Belgique obtient après une seule année écoulée depuis sa séparation de fait avec la Hollande. Elle peut, par la neutralité qui lui est assurée, par toutes les voies qui sont ouvertes à son industrie et à son commerce devenir un des pays les plus heureux et les plus prospères de l’Europe.

Agréez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

S. A. I. la grande duchesse Hélène ne retourne pas cet hiver en Russie. On a craint pour elle les dangers d’une longue traversée dans la saison actuelle. Elle part demain pour se rendre à Biberich chez Madame la duchesse de Nassau, sa sœur.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement