Optimisé pour
Espace de téléchargement









MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

9 OCTOBRE 1831







9 octobre 1831

Monsieur le comte,

Après avoir contribué de concert avec les autres membres de la Conférence à tracer le plan du territoire et des limites qui seraient donnés à la Belgique j’ai voulu me rendre compte de la situation intérieure dans laquelle serait le nouvel Etat, c’est-à-dire quel serait son revenu et quelles seraient les charges qu’il aurait à supporter.

La population de la Belgique avec les échanges proposés à la Hollande pour des portions du Luxembourg et du Limbourg et l’accroissement de plus de 50 000 habitants qui doit en résulter pour elle, sera de 4 millions d’habitants à 50 ou 200 mille près. Les provinces belges versaient, année moyenne dans les caisses du roi des Pays-Bas, on peut évaluer leur revenu pour le nouveau gouvernement à 70 millions de francs ou environ 95 millions de florins. Quant aux dépenses qui seront à prélever sur ce revenu, il ne faut pas perdre de vue dans leur évaluation que la Belgique devant, d’après le vœu des Puissances, et ses propres convenances, être un pays entièrement neutre, ses charges publiques le renferment nécessairement dans un cadre plus rétréci et que c’est surtout à des objets intérieurs qu’elles seront appliquées.

Vous vous occupez de budget et j’en ai fait un ici pour la Belgique ; voici comme je l’ai conçu.

Maison du Roi ….1 200 000 florins

Secrétairerie d’état ….200 000

Affaires étrangères ….300 000

On croit pouvoir faire observer que pour cet article, le roi n’est dans l’obligation d’entretenir des ministres qu’à Paris et à Londres et qu’en leur allouant à chacun 20 000 florins comme la plupart des cours de l’Allemagne pour les chefs de leurs légations, ils seront suffisamment rétribués.

Pour les autres résidences le gouvernement belge pourrait se borner à avoir des chargés d’affaires intelligents.

Justice ….1 200 000

Intérieur ….1 200 000

Cultes ….1 400 000

Instruction publique …1 000 000

Finances ….11 000 000

Dans ce chapitre serait compris l’intérêt de la dette publique.

Marine …300 000

Guerre …6 000 000

C’est la solde et l’entretien d’au moins 24 000 hommes et un pays neutre n’a pas besoin d’une force armée aussi considérable.

Travaux publics ….2 000 000

Dépenses des chambres …. 600 000

Dépenses imprévues ….400 000

Total ….27 400 000

Il y a lieu de croire qu’avec de l’ordre dans les diverses branches de l’administration ces allocations qu’on fixe peut-être ici à un taux trop élevé suffiraient complètement. Le gouvernement trouverait, en outre, dans l’excédent de la recette sur la dépense un fonds pour amortir sa dette et pour améliorer ainsi successivement la situation de la Belgique.

Ce pays d’après l’heureuse fécondité de son sol, l’industrie de ses habitants et la neutralité politique qui lui sera assurée est sans contredit le pays de l’Europe qui, d’après le relevé qu’on vient de faire de ses revenus et de ses charges probables possèderait les conditions les plus désirables pour obtenir la plus grande somme de bien-être et de prospérité publique, surtout avec les débouchés qui lui seraient assurés à l’ouest sur la mer du nord et à l’est sur l’Allemagne par deux points qui lui seraient spécialement ouverts sur son commerce.

Agréez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement