Optimisé pour
Espace de téléchargement










MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

15 AOUT 1831







15 août 1831

Monsieur le comte,

Pouvez-vous faire rentrer immédiatement votre armée ? Si vous le pouvez, c’est le moyen le plus sûr et le plus prompt de sortir des embarras actuels.

Je ne suis pas à même de juger cette question, étant absent de Paris depuis un an. Il peut y avoir des difficultés que je ne connais pas sans rien préjuger ; je dois vous informer de la situation dans laquelle se trouve aujourd’hui le ministère anglais.

L’agitation des esprits est portée ici au plus haut degré et tous les partis pressent le ministère anglais de s’expliquer positivement sur la durée du séjour des troupes françaises en Belgique. Cette question débattue dans plusieurs séances du Parlement prend un caractère national. Le ministère la juge ainsi : il pense qu’elle peut ébranler le système qu’il a voulu suivre et qu’elle peut même toucher à son existence.

La détermination des Hollandais de retirer leurs troupes étant aujourd’hui généralement connue les organes de tous les partis se préparent à demander au ministère s’il s’est assuré que la France va aussi rappeler de Belgique les forces qu’elle y a fait entrer. Le ministère va bientôt être obligé de répondre catégoriquement et si vous croyez que l’existence du cabinet comme il est actuellement composé soit nécessaire à la conservation de la paix et à l’intérêt réel de la France, il me semble que vous devez m’ordonner de faire et de dire tout ce qui peut contribuer à le soutenir.

Je vous conjure de réfléchir mûrement à toutes les conséquences qui seraient la suite d’un changement de ministère et permettez-moi d’attendre la dépêche par laquelle vous répondrez à celle-ci avant que je fasse sur notre situation en Belgique aucune communication officielle au gouvernement anglais et à la Conférence.

J’ai l’honneur, M. le comte, de vous envoyer le protocole N° 32 que la Conférence a arrêté le 12 de ce mois. Il est destiné à constater que le gouvernement hollandais a déclaré qu’il a donné des ordres pour faire cesser les hostilités et pour faire rentrer ses troupes en de ça de la ligne d’armistice.

L’Empereur don Pedro, sa famille et leur suite devaient partir après-demain pour la France : leur départ est retardé.

Je n’ai pas pu avoir l’honneur de vous écrire depuis deux jours ; je n’avais aucun courrier à ma disposition et j’avais envoyé un valet de chambre porter une dépêche à Calais. Cette circonstance m’autorise à vous prier de rendre au sieur Deleuze père la place qu’il occupait et que toutes les autorités de Calais sollicitent pour lui ; leurs attestations le justifient, au moins à mes yeux, de toutes les accusations dont il a été l’objet.

Agréez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement