Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE DE RIGNY

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

5 JUIN 1834







N° 59

Londres, le 5 juin 1834

Monsieur le comte,

J’ai reçu la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 1er de ce mois sous le N° 48, ainsi que les deux dépêches télégraphiques de Bayonne du 28 et 31 mai.

Je n’ai pu voir lord Palmerston que pendant quelques instants ce matin, mais assez de temps cependant pour l’entretenir de la reprise du projet de pourvoir, par une mesure extraordinaire, à la succession éventuelle du trône de Belgique. Il m’a avoué qu’après être entré d’abord dans les idées de Léopold à cet égard, il cédait à l’opinion qu’un ajournement indéfini de cette question était préférable ; il m’a promis de transmettre demain à sir Robert Adair des instructions dans ce sens. Il m’a d’ailleurs montré une lettre, en date du 3, qu’il venait de recevoir de cet ambassadeur, qui lui annonçait en quelques lignes que l’ajournement que nous désirons paraissait être adopté par le cabinet de Bruxelles lui-même.

J’ai eu l’honneur, Monsieur le comte, en vous envoyant une copie de la note par laquelle lord Palmerston se proposait de communiquer le traité de la quadruple alliance au corps diplomatique ici, de vous mander que cette communication devait être faite immédiatement. Il n’en a pas été ainsi néanmoins, et sur l’opinion émise par l’avocat de la Couronne, le cabinet anglais s’est décidé à retarder la publication du traité jusqu’à ce qu’il ait reçu les nouvelles ratifications de Lisbonne. S’il en était temps encore, je crois que vous feriez bien aussi de suspendre la publication à laquelle j’ai eu le tort de vous engager prématurément.

J’ai un rendez-vous avec lord Palmerston pour demain afin d’examiner attentivement avec lui tous les points qui se rattachent aux prétentions exprimées en dernier lieu par le gouvernement grec, et qui font l’objet de votre dépêche N° 49, que j’ai eu l’honneur de recevoir ce matin. Je vous rendrai compte du résultat de notre conversation.

Je puis vous dire que l’escadre anglaise, qui a quitté Malte, n’a pas d’autres instructions, que celle de se rendre dans les eaux de Smyrne, pour reprendre la station qu’elle occupe tous les étés.

On a reçu aujourd’hui des lettres de Lisbonne du 27 mai qui annoncent que l’infant dom Carlos ne s’embarquera pas sur le même bâtiment que l’infant dom Miguel ; il parait que le premier de ces deux princes a demandé à être transporté à Plymouth et de là en Hollande.

Les nouveaux ministres, lord Auckland, M. Spring Rice, M. Ellice, ont prêté serment entre les mains du Roi ce matin au lever de Sa Majesté.

Le succès que le ministère a eu à la séance de la chambre des Communes de lundi n’a pas encore complètement rassuré l’opinion publique ; lord Grey lui-même ne peut se défendre d’une inquiétude assez vive dont on retrouve les traces dans ses discours et dans la lettre qu’il a écrite à la députation de 150 membres de la chambre des Communes qui lui avait remis une adresse pour le presser de rester au ministère.

Agréez, Monsieur le comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement