Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

17 MARS 1834







N° 26

Londres, le 17 mars 1834

Monsieur le duc,

J’ai reçu la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 13 de ce mois sous le N° 21.

J’ai fait part à lord Palmerston des réflexions qu’elle contient sur la nécessité pour la France et la Grande Bretagne de ne pas tolérer que les Belges restent exposés aux caprices des autorités de la Confédération germanique ou de la Prusse dans le grand-duché de Luxembourg. Je l’ai trouvé parfaitement d’accord avec vous sur ce point, Monsieur le duc, mais il m’a fait observer qu’il était impossible de prendre un parti sur la meilleure marche à suivre envers la Prusse et la Confédération avant de connaitre les réponses que les gouvernements de ces deux pays feraient nécessairement aux notes qui leur ont été passées par les ministres de France et d’Angleterre à Francfort et à Berlin. Si ces réponses étaient satisfaisantes et offraient l’espoir d’arriver à la conclusion d’une convention militaire du genre de celle de Londhoven, lord Palmerston pense qu’il vaudrait mieux ne pas insister sur une satisfaction d’amour propre et chercher à s’en procurer l’équivalent par les stipulations de la Convention. Ce n’est que dans le cas contraire seulement et si le gouvernement prussien et la Diète germanique approuvaient la conduite des autorités militaires de la forteresse de Luxembourg qu’il deviendrait convenable pour les cabinets de Londres et de Paris de prendre une attitude plus énergique. IL me parait que cette manière de voir de lord Palmerston est fort raisonnable ; elle peut, il est vrai, dans ses conséquences donner lieu à quelques délais, mais elle rend aussi notre situation bien plus forte envers la Confédération et le gouvernement prussien.

La Cour de Danemark a effectivement signifié sa déclaration de neutralité au gouvernement anglais dans le cas éventuel d’une guerre entre la Russie et la Grande Bretagne. Cette communication qui, du reste, a été faite verbalement, est réellement dans le fond la même que celle venue précédemment du cabinet de Stockholm.

M. Dedel, le ministre néerlandais accrédité près de la Conférence, a reçu l’autorisation de se rendre pour trois semaines en Hollande. Il annonce positivement l’intention d’être de retour à Londres au terme de ce congé qui lui a été accordé pour affaire de famille.

J’avais déjà entretenu lord Palmerston de l’objet de la lettre de M. le comte de Rigny, dont vous m’avez fait l’honneur de me transmettre une copie et j’ai reçu de lui l’assurance que le brick le Méléagre pourrait remplir à sa volonté toutes les instructions qui lui seraient données par le gouvernement français sur le transport des Polonais et que ce brick serait reçu sans la moindre difficulté dans les ports de la Grande Bretagne où il serait obligé d’aborder.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement