Optimisé pour
Espace de téléchargement









MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

19 JUILLET 1833







N° 141

Londres, le 19 juillet 1833

Monsieur le duc,

J’ai reçu la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire sous le N° 80.

La discussion sur la seconde lecture du Bill relatif au temporel de l’église d’Irlande qui dure depuis deux jours à la chambre des Pairs sera probablement terminée dans la nuit. Le discours que lord Grey a prononcé dans la première séance a produit un grand effet et a été généralement admiré. La position du cabinet s’est fort améliorée dans ces derniers jours ; il n’est plus douteux que la seconde lecture du Bill passera et on pense même que dans les comités il ne subira pas de changements très importants. On attribue beaucoup à la modération témoignée par le duc de Wellington les dispositions plus calmes et plus conciliantes que montre en ce moment l’opposition dans la chambre des Pairs.

Le duc de Richmond m’a récemment encore et à plusieurs reprises exprimé le désir de hâter l’échange des ratifications de la convention conclue en lui et M. Comte. Il tiendrait beaucoup aussi à connaitre l’époque précise où pourra commencer le nouveau service quotidien entre Londres et Paris.

Nous avons eu pendant les trois derniers jours des conférences fort longues et aujourd’hui au moment où nous croyions avoir arrêté les articles du traité entre les Pays-Bas et les cinq Puissances, les plénipotentiaires néerlandais qui hier, après beaucoup de difficultés, étaient tombés d’accord avec nous sur tous ces articles, nous ont déclarés qu’ils ne se croyaient pas autorisés d’après leurs instructions à adopter la nouvelle rédaction que nous avions proposée par l’article III, et qu’ils devaient en référer à La Haye, où très probablement, disent-ils, on cèdera sur ce point. Vous savez que cet article, qui se rapporte aux droits de la Diète germanique et des agnats de la Maison de Nassau donnait lieu dans le projet néerlandais à des réserves auxquelles il ne nous était pas possible de consentir ; d’autant plus qu’il s’agit ici de la question territoriale, qui, dans mon opinion, est celle qui doit précéder toutes les autres.

Nous n’avons pu nous refuser à cette demande des plénipotentiaires néerlandais quelque soient les inconvénients qu’elle présente, mais nous voyons avec peine que cette manière de traiter prolongera extrêmement la négociation. Nous n’en n’avons pas moins cependant commencé l’examen du traité entre les Pays-Bas et la Belgique, et déjà plusieurs articles ont été paraphés par nous et MM. Verstolk et Dedel. Nous aurons demain une conférence mais elle sera assez courte à cause du départ de lord Palmerston et du baron de Bülow pour Windsor, où ils sont invités par le Roi.

Lord Granville est arrivé à Londres ; son projet est de repartir pour Paris le 24 ou le 25.

Nous n’avons aucune nouvelle de Portugal, depuis celle de l’amiral Napier.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement