Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

14 JUIN 1833







N° 128

Londres, le 14 juin 1833

Monsieur le duc,

J’ai vu ce matin lord Palmerston, et après avoir examiné ensemble les difficultés que pouvait présenter l’interprétation de l’article III de la convention du 21 mai, en ce qui se rapporte à la navigation de la Meuse, nous sommes convenus qu’il fallait éviter le plus qu’on le pourrait tout ce qui engagerait pour le moment des discussions et que procédant dans cette manière de voir, il serait prudent de donner à nos légations de La Haye et à Bruxelles l’ordre de répondre aux interpellations qui leur seraient faites sur ce point, que toutes les questions relatives à la navigation de la Meuse devaient être résolues par des commissaires belges et néerlandais ; et nous avons pensé que ces commissaires devaient être nommés par le général belge qui commande aux environs de Maëstricht et par le général hollandais qui gouverne cette place. Vous croirez probablement, Monsieur le duc, qu’il serait bon de donner des instructions dans ce sens à M. de Maubourg et à M. d’Eyragues. Il est probable qu’avant que cette voie de conciliation soit épuisée, la Conférence aura repris ses travaux et sera par conséquent en état de régler les points en litige de cette question comme de celles qui restent encore à décider.

J’ai parlé aussi à lord Palmerston de l’omission faite, dans l’exposé des finances de la Grèce, de la somme de 500 000 francs prêtée par la France, que vous avez bien voulu m’indiquer dans votre dépêche N° 68. Je suis fondé à croire que lorsque cette affaire sera traitée, il appuiera la déclaration que je serai dans le cas de faire, d’après les instructions que j’ai eues l’honneur de recevoir de vous.

J’ai appris ce matin qu’un vaisseau de ligne espagnol avait été rencontré à l’embouchure du Tage, au moment où il se disposait à entrer à Lisbonne. On croit ici que le gouvernement espagnol, prévenu du départ pour la Méditerranée d’une partie de l’escadre anglaise stationnée dans le Tage, aura bien pu songer à envoyer du secours à don Miguel ; si tel était le cas, le cabinet de Madrid aura été trompé dans ses calculs, car des bâtiments ont déjà été expédiés d’Angleterre dans le Tage, pour y remplacer ceux qui se sont rendus dans la Méditerranée.

M. Comte a signé ce matin avec M. le duc de Richmond la convention qui règle les nouveaux arrangements de poste entre les deux pays ; je l’ai autorisé à céder sur une demande formelle de l’Office anglais, qui était relative à la durée de la convention ; il doit vous avoir rendu compte du succès de sa négociation.

Lord Granville dont le départ a été retardé depuis plusieurs jours doit être parti aujourd’hui.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement