Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

27 MAI 1833







N° 116

Londres, le 27 mai 1833

Monsieur le duc,

J’ai reçu la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire sous le N° 61, et je vous dois des remerciements pour la relation de votre excellente conversation avec M. de Werther, qui y était jointe. Il me parait que vous avez très bien rétabli la question relative aux derniers événements de Francfort en la rattachant toujours aux stipulations de l’acte du Congrès de Vienne.

Je vous ai rendu compte il y a quelques jours de l’entretien que j’avais eu d’après vos ordres avec lord Palmerston sur ce qui s’était passé à Francfort, et de la froideur qu’il avait témoigné à ce sujet ; mais je pense que le gouvernement du Roi, qui, par sa position, est plus directement intéressé que l’Angleterre à tout ce qui se rapporte à l’Allemagne, a pu juger nécessaire d’apprécier autrement les mesures prises récemment par la Diète. Cette nécessité une fois admise, il était impossible de tenir un langage plus habile que celui que vous avez eu dans vos conversations avec MM. d’Appony et Werther.

On a suivi ici avec beaucoup d’intérêt la discussion de la garantie de l’emprunt grec à la chambre des Députés, et je dois vous dire, Monsieur le duc, que l’opinion a été unanime sur les différents discours que vous avez prononcés à cette occasion. On a généralement admiré l’exposé si vrai et en même temps si brillant que vous avez fait de toutes les dernières négociations sur la Grèce. Il s’agissait du reste dans cette affaire d’une question constitutionnelle d’une haute importance ; et vous avez très bien défini les droits que donne et les limites qu’impose aux Chambres leur intervention dans les transactions diplomatiques conclues par le gouvernement.

J’ai l’honneur de vous adresser une dépêche qui est arrivé ce matin de La Haye et qui vous apprendra le bon effet qu’y a produit la convention signée le 21. On doit, ce me semble, trouver, dans cette circonstance, une nouvelle preuve de l’inconvénient qu’il y aurait eu à se laisser trop préoccuper par quelques récits exagérés si on s’en était rapporté aux informations qui depuis plusieurs mois étaient transmises de différents côtés, nous aurions du croire que la résistance de la Hollande était insurmontable, et qu’elle était soutenue par les trois Cours du Nord. Nous voyons aujourd’hui que ces informations étaient plutôt le résultat d’impressions personnelles et peut-être d’inexpérience dans les affaires que d’une connaissance approfondie de l’état des choses et des lieux.

On pense que les ratifications du cabinet de La Haye arriveront le 29 ; M. Dedel que je viens de voir et qui a reçu aussi les nouvelles les plus favorables de Hollande les attend pour ce jour-là.

M. le duc d’Orléans est revenu aujourd’hui à quatre heures de Liverpool ; S. A. R. se propose d’assister demain au drawing-room de la Reine et de partir ensuite pour Deal, afin d’inspecter l’escadre française stationnée aux Dunes.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement