Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

21 MAI 1833







N° 114

Londres, le 21 mai 1833

Monsieur le duc,

Cette fois mes espérances n’ont point été déçues et j’ai l’honneur de vous transmettre la convention préliminaire que je vous annonçais hier et que nous venons de signer avec M. Dedel. Elle renferme toutes les stipulations qui me paraissaient essentielles à obtenir car il résulte évidemment de cette convention que la Belgique se trouve dans la position la plus favorable et que celle du roi des Pays-Bas est tellement défavorable qu’il doit être promptement amené à demander lui-même un traité définitif ; l’ouverture de l’Escaut et le non-paiement des intérêts de la dette par la Belgique lui en imposeront bientôt l’obligation. Je crois donc avoir rempli complètement les intentions du gouvernement du Roi en concluant un arrangement qui contient tout ce qu’il était raisonnablement possible de demander en ce moment au gouvernement néerlandais.

Vous remarquerez, Monsieur le duc, que nous avons fait rajouter à la suite un article séparé qui est explicatif de l’article III, sur le sens duquel nous ne voulions laisser aucune incertitude. Nous avions d’abord demandé qu’il fut inséré dans le traité, mais M. Dedel que nous avons décidé avec la plus grande difficulté à adopter cet article, s’est opposé à ce qu’il fut compris dans la convention elle-même, par un motif qui nous a paru assez fondé, c’est qu’une explication, qui suivrait immédiatement l’article III, aurait l’air de jeter un doute sur la bonne foi de la rédaction proposée par le roi des Pays-Bas, et que nous devions au moins cette légère satisfaction à son gouvernement et à lui-même, qui craindrait de s’exposer aux reproches de son souverain, en consentant à son insertion telle que nous la désirions. Nous avons cédé avec d’autant plus de facilité sur ce point que la question en elle-même est très peu importante puisque l’article explicatif doit être ratifié en même temps que la convention et avoir la même valeur qu’elle.

Je joins aussi une copie de la note que nous avons remise à M. Dedel en lui proposant la signature de la convention.

Vous jugerez sans doute convenable de ne rien publier de la convention avant le terme de dix jours fixé pour l’échange des ratifications.

Le gouvernement du Roi sentira sans doute, après que cette convention aura été ratifiée, que le moment est venu de provoquer un désarmement en Belgique. Il serait peut-être utile dès à présent d’insinuer cette mesure à Bruxelles ; c’est celle qui plus que toute autre hâtera l’arrangement définitif ; car la Belgique désarmant, l’armée hollandaise se débandera ou sera licenciée, et le gouvernement néerlandais se trouvera par cela forcé de mettre fin à un état de choses qui compromet si gravement son existence.

M. le duc d’Orléans est parti ce matin pour Liverpool et Manchester; S. A. R. sera de retour à Londres le 28.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement