Optimisé pour
Espace de téléchargement







MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










2è LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

8 MAI 1833







N° 109

Londres, le 8 mai 1833

Monsieur le duc,

J’ai vu lord Palmerston ce matin et j’ai pu lui parler des questions dont vous m’aviez recommandé de l’entretenir, par la dépêche que vous avez bien voulu m’écrire sous le N° 54.

Il m’a dit qu’il avait reçu effectivement des lettres de Francfort dans lesquelles on lui exprimait tout le mauvais effet qu’y avait produit l’occupation de la ville par les troupes autrichiennes et prussiennes ; mais qu’il n’avait fait et ne ferait aucune protestation à ce sujet, parce qu’il y avait eu de la part de la ville de Francfort une sorte d’adhésion à tout ce qui se faisait. J’ai insisté sur le danger de la mesure qui avait été prise en cette circonstance avec tant de précipitation par quelques-uns des membres de la Diète, et sur les conséquences graves qu’elle pourrait avoir pour l’indépendance des états germaniques, mais lord Palmerston m’a répondu que si on se décidait à une action quelconque, ce serait à Berlin et à Vienne qu’i faudrait porter des plaintes ou protester ; et qu’il lui paraitrait imprudent, pour ne rien dire de plus, de mécontenter ces deux cabinets au moment même où nous réclamions leurs concours pour terminer les affaires de Belgique et d’Orient.

Je lui ai demandé ensuite si le cabinet anglais avait arrêté le projet d’acte ou de convention relatif à l’état actuel de la Turquie, qu’il m’avait communiqué en m’annonçant l’intention d’en proposer la signature aux gouvernements d’Autiche, de France et de Russie ; il m’a dit que ce projet avait été discuté plusieurs fois dans le conseil, et qu’il était à peu près décidé qu’il serait envoyé dans quelques jours. Il est aujourd’hui entre les mains de lord Grey, et il ne s’écartera pas, à ce qu’il parait, de celui que j’ai eu l’honneur de vous indiquer dans ma dépêche du 26 avril.

L’amiral Malcolm vient d’être appelé au commandement des forces navales anglaises dans l’archipel en remplacement de l’amiral Notham qui est mort. Il sera remplacé au commandement de la flotte anglaise sur les côtes de Hollande par l’amiral Thompson.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement