Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

3 MAI 1833







N° 105

Londres, le 3 mai 1833

Monsieur le duc,

M. le duc de Valençay m’a remis hier soir la dépêche N° 52, que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 29 avril, et à laquelle se trouvait jointe la copie d’une dépêche adressée par vous au chargé d’affaires de France à Vienne. Je crois que l’exposé bien fait qu’elle renferme de l’état de l’Orient est de nature à produire de l’impression sur le cabinet autrichien. Je n’aurai pas à faire usage de cette pièce ici, où on n’est déjà que trop disposé à se rassurer sur l’avenir de l’empire ottoman.

Je m’entretiens souvent avec lord Palmerston des moyens qui peuvent le mieux convenir à la France et à l’Angleterre, pour amener enfin un accommodement avec le roi Guillaume et ceux que vous m’indiquez, Monsieur le duc, dans la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire sous le N° 51, ont fait plus d’une fois le sujet de nos conversations. Mais je dois vous dire que nous entrevoyons, du moins pour le moment, des difficultés de plus d’un genre dans l’exécution du plan proposé. Le cabinet anglais est préoccupé des motions sur les affaires hollando-belges, dont on le menace dans les deux chambres du Parlement, et des réclamations assez vivement prononcées du commerce anglais contre les mesures de l’embargo. Il craindrait donc d’augmenter en ce moment par de nouvelles rigueurs contre la Hollande le mécontentement qui a été manifesté depuis ces derniers temps sur cette question. Lord Grey et lord Palmerston espèrent encore que M. Ancillon reviendra vers nous et que l’assistance de la Prusse nous sera plus avantageuse qu’un redoublement de moyens coercitifs ; ils sont entretenus dans cette opinion par les lettres les plus récentes de Berlin, qui représentent M. Ancillon, comme n’étant pas éloigné de rentrer dans le projet d’une déclaration des trois Cours à La Haye. Enfin nous pensons tous qu’il n’est pas possible de se terminer à quelque chose de positif avant de connaitre la réponse du cabinet de La Haye à la note du 23 avril.

Vous apprécierez ces difficultés, Monsieur le duc, et vous sentirez tout ce qu’il y a de ménagements à apporter à une négociation qui touche par de certains points à l’existence du cabinet anglais actuel, à qui je craindrais de donner des embarras de plus.

J’ai eu l’honneur de vous faire part hier de l’empressement que S. M. britannique avait à voir M. le duc d’Orléans ; et de l’invitation qu’elle se proposait de faire à S. A. R. pour passer 48 heures à Windsor aussitôt après son arrivée. Je viens d’apprendre qu’une indisposition de la Reine d’Angleterre, qui est légèrement atteinte de la maladie qui est répandue à Londres, retardera le voyage de Windsor de huit jours.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement