Optimisé pour
Espace de téléchargement







MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

18 MARS 1833







N° 79

Londres, le 18 mars 1833

Monsieur le duc,

J’ai eu l’honneur de recevoir les dépêches N° 34 et 35 que vous avez bien voulu m’écrire le 14 de ce mois.

J’ai éprouvé une satisfaction bien vive en lisant le post-scriptum de la dépêche N° 34, qui contient la dépêche télégraphique du chargé d’affaires de France à Vienne. Les nouvelles qu’elle donne de Constantinople et qui m’ont été confirmées par le chargé d’affaires d’Autriche, me paraissent être de la plus haute importance. Je dois féliciter le gouvernement du Roi d’un résultat tel que celui obtenu par l’amiral Roussin, c’est un grand et beau succès pour l’honneur de la France et la tranquillité de l’Europe. Je suis convaincu que nous en ressentirons bientôt tous les bons effets et que la politique actuelle de la France laissera une profonde impression dans tous les cabinets.

Le baron de Neumann m’a communiqué la dépêche qui lui a été écrite à ce sujet par M. le prince de Metternich ; les détails qu’elle renferme vous seront parvenus après la dépêche télégraphique, mais je dois vous dire que cette lettre de M. de Metternich est remarquable par la satisfaction qu’elle exprime de voir les tentatives de la Russie déjouées. Il est évident que toutes les Puissances qui sont appelées à recueillir le fruit de nos efforts doivent partager les sentiments du cabinet de Vienne. Nous en retirerons pour nous l’immense avantage d’avoir exercé le plus noble patronage dans la solution d’une question à la fois française et européenne, et d’avoir par un nouveau lien rattaché nos intérêts à ceux des autres gouvernements. C’est, je le répète, Monsieur le duc, un beau succès qui place le gouvernement du Roi dans la position élevée qui lui convient.

J’ai l’honneur de vous transmettre une dépêche de La Haye qui m’est parvenue ce matin.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement