Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

8 MARS 1833







N° 73

Londres, le 8 mars 1833

Monsieur le duc,

J’ai reçu la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire sous le N° 30, et je vous remercie particulièrement des nouveaux renseignements que vous voulez bien me donner sur les affaires d’Orient.

Nous attendons toujours M. Dedel, qui ne tardera certainement pas à arriver. Les dernières dépêches de La Haye que j’ai l’honneur de vous transmettre par le portefeuille de ce jour présentent le gouvernement néerlandais comme disposé à un certain point à accepter le projet de convention N° 3.

Nous verrons quand M. Dedel sera à Londres quelles sont ses instructions et nous pourrons alors seulement juger sur quel terrain s’établira la négociation. Nous sommes un peu les maîtres de choisir celui qui nous conviendra le mieux, car, aucun de nos trois projets n’ayant été accepté par le roi des Pays-Bas, nous avons, à ce qu’il me semble, le droit d’introduire dans celui que nous discuterons les articles nouveaux que nous croirons utiles.

Il résulte des informations qui sont parvenues ici, et sans doute de celles que vous-même, Monsieur le duc, avez reçues, que l’opinion des Cours d’Autriche, de Prusse et de Russie, sur la question hollando-belge, s’est singulièrement modifiée dans ces derniers temps. Ces trois Cours sont d’accord pour blâmer la conduite du roi des Pays-Bas dans la négociation suivie depuis le commencement de janvier ; et à mesure que l’impression produite par la prise de la citadelle d’Anvers s’efface, on peut remarquer quelque tendance de la part de ces Cours à se rapprocher de la France et de l’Angleterre. Il me semble que nous devrions profiter de l’espèce d’hésitation qu’elles témoignent en ce moment, pour réclamer d’elles une mesure qui à mes yeux aurait une grande importance, je veux parler de l’envoi à Bruxelles de représentants des cabinets de Vienne, Berlin et Pétersbourg.

Cette demande qui n’a aucun rapport avec les moyens coercitifs employés par l’Angleterre et la France, est parfaitement motivée par l’engagement que les trois Cours ont pris en signant le traité du 15 novembre. Je ne vois pas trop comment elles pourraient s’y refuser, sans se mettre en contradiction avec des résolutions solennellement adoptées par elles. Vous penserez peut-être, comme moi, Monsieur le duc, que la présence à Bruxelles des envoyés d’Autriche, de Prusse et de Russie nous donnerait un appui moral assez important dans les circonstances actuelles.

Lord Grey m’a dit dernièrement qu’il avait été interrogé à la chambre des Pairs sur l’exécution du traité fait l’année dernière avec la France au sujet de la traite des noirs. Je lui ai répondu que je ne savais pas où en était cette affaire, mais que je vous écrirais pour vous le demander.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement