Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

4 MARS 1833







N° 71

Londres, le 4 mars 1833

Monsieur le duc,

Vous avez bien voulu m’annoncer que vous aviez l’intention de tirer parti de la note du 14 février pour rectifier les erreurs de fait et de droit que le gouvernement néerlandais cherche à faire prévaloir en Hollande. J’ai l’honneur de vous envoyer quelques notes sur la question de l’Escaut qui me paraissent pouvoir servir utilement au but que vous me proposez. Les faits qui y sont rapportés sont exact et pourraient être exposés avec avantage, ce me semble, dans une polémique de journaux. Vous recevez aussi par la voie de Bruxelles une publication venue d’ici et qui est une réfutation du mémoire hollandais du 26 février ; c’est un travail bien fait et pour la plus grande partie l’œuvre de M. van de Weyer.

Les nouvelles de Constantinople que vous m’avez fait l’honneur de me transmettre, par votre dépêche N° 27, ont été accueillies ici avec une satisfaction générale. Elles mettent fin aux craintes d’une complication dont on ne pouvait pas mesurer toute l’étendue.

M. le comte Pozzo di Borgo quitte après-demain Londres, pour retourner à son poste. Je puis dire encore une fois, Monsieur le duc, qu’il ne m’est rien revenu du langage de cet ambassadeur, pendant son séjour ici, qui ne soit très convenable pour nous. La présence du comte Pozzo à Londres aura été dans mon opinion plutôt utile aux affaires que le gouvernement français y traite en ce moment.

M. Dedel, le nouveau plénipotentiaire hollandais, n’est pas encore arrivé ; on dit que son départ a été infiniment ajourné et voici la raison qu’on en donne. Lord Palmerston aurait écrit au chargé d’affaires d’Angleterre à La Haye de demander au baron Verstolk que M. Dedel soit muni de pouvoirs pour signer un traité définitif. A cette demande le roi des Pays-Bas a répondu qu’il ne pouvait conclure de traité définitif qu’avec les cinq Puissances réunies ; et que c’était envers elles collectivement qu’il était engagé ; cette réponse vient d’arriver à l’instant par le paquebot de Hollande, et je ne pourrai pas voir lord Palmerston avant de vous expédier ma dépêche. Comme je n’ai point chargé M. le marquis d’Eyragues de faire à M. le baron Verstolk la demande de pouvoirs pour un traité définitif, mon opinion est parfaitement libre dans cette question. La voici : j’aurais certainement préféré un traité définitif, mais l’obstacle élevé par le roi des Pays-Bas ne doit pas arrêter la négociation ; ce serait trop le servir dans ses intérêts ; je pense qu’il faut que M. Dedel vienne et que nous négocions sur le projet de convention N°3. Je vous engage à le relire et vous verrez que ce projet est si avantageux pour la Belgique, qu’il place le roi des Pays-Bas dans la nécessité d’en finir, et que les Puissances signataires du traité du 15 novembre sont intéressées à nous soutenir dans cette négociation.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement