Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

14 FEVRIER 1833







N° 65

Londres, le 14 février 1833

Monsieur le duc,

J’ai l’honneur de vous transmettre une copie de la note, que lord Palmerston et moi avons adressé aujourd’hui à M. le baron de Zuylen de Nyeveld ; elle est accompagnée de six annexes.

C’est un long exposé de notre négociation depuis les propositions faites par nous à La Haye le 2 janvier, jusqu’à ce jour. Je crains que cette pièce ait peu d’influence sur la marche de la négociation, et qu’elle ne soit incomplète dans ses conclusions, puisque rien ne s’adresse directement au roi des Pays-Bas, sur lequel il me paraissait utile de faire impression. J’aurais voulu qu’elle finît par une demande de pouvoirs et d’instructions sur les différents points qui sont encore en discussion ; mais lord Palmerston a préféré ne faire de cette pièce qu’un appel à l’opinion publique, son objet étant de montrer que tous les délais qu’avait éprouvés cette laborieuse affaire étaient tous du fait du roi de Hollande. Prise sous ce point de vue, elle n’est pas sans valeur, et quoiqu’elle ne réunisse pas tous les avantages que j’aurais voulu y trouver, j’ai dû l’adopter dans la forme et dans le fond.

Je vous prie, Monsieur le duc, de vouloir bien porter votre attention sur l’annexe C ; c’est un projet de convention rédigé et proposé par moi, il y a plus de quinze jours ; et qui a été soumis à M. le baron de Zuylen, comme vous le verrez par l’exposé. J’en avais porté la minute au Foreign Office, et c’est seulement ce matin que j’ai pu me la faire rendre. Cette explication était nécessaire pour me justifier de ne vous avoir pas transmis plutôt un projet, qui, je le vois avec plaisir par une de vos lettres, entrait complètement dans vos vues.

Il n’a pas eu plus de succès que les autres près de M. le baron de Zuylen, et je le regrette d’autant plus qu’il aurait pu être utile d’un rapprochement avec les cabinets de Pétersbourg, de Vienne et de Berlin ; je me félicite d’avoir, en cette occasion, pressenti vos intentions.

Le ministère vient d’obtenir un très grand succès dans les affaires d’Irlande ; les réformes qu’il a proposées dans les affaires d’église ont été reçues avec des marques générales d’approbation.

J’ai reçu les dépêches que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire sous les N° 19, 20 et 21. Je me propose de répondre à celle relative à la négociation sur les Postes, aussitôt après que j’aurai vu M. le duc de Richmond.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 13










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement