Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

3 NOVEMBRE 1832







N° 19

Londres, le 3 novembre 1832

Monsieur le duc,

J’ai reçu ce matin une dépêche de M. le comte de Latour-Maubourg qui me fait part d’un embarras dans lequel l’a placé une demande du général Goblet. Ce dernier, en recevant la réquisition faite par suite de la convention du 22 octobre, pour la remise, par le gouvernement belge, de Venloo, des territoires du Limbourg et du Luxembourg, aurait exigé une déclaration officielle, tendant à garantir qu’en aucun cas la ville de Venloo et ces territoires destinés à revenir à la Hollande, ne seraient occupées par des troupes étrangères avant que la citadelle d’Anvers ne fut remise aux Belges.

Vous avez vu par la lettre dont j’ai eu l’honneur de vous adresser une copie avant-hier, que j’avais autorisé M. le comte de Latour-Maubourg, en remettant la réquisition au général Goblet, à lui annoncer confidentiellement que la remise des territoires ne se ferait, en aucun cas, entre les mains des Hollandais, et qu’on s’occupait ici d’arranger cette affaire de la manière la plus tranquillisante pour les Belges.

Il me semble que cette communication était plus que suffisante pour calmer les inquiétudes du gouvernement belge au moment où la France et l’Angleterre soutiennent avec tant de vigueur les intérêts de la Belgique.

Je redoutais, je pense avec raison, les publications indiscrètes auxquelles le ministère belge ne s’est jamais refusé ; les articles des journaux de Bruxelles nous ont déjà causé trop d’embarras pour ne pas nous tenir sur nos gardes.

La déclaration officielle que réclame le général Goblet produirait un très mauvais effet dans les cabinets, j’en suis convaincu. Si comme me l’écrit M. de Latour-Maubourg sir Robert Adair s’est cru autoriser à donner cette déclaration, je ne puis m’expliquer comment la publicité immédiate de tous les actes remis au cabinet de Bruxelles ne l’aurait pas arrêté.

Il est beaucoup plus important pour nous, en ce moment, de rassurer les Puissances par nos démarches que de satisfaire aux puériles susceptibilités de la Belgique. Je crois donc que la déclaration officielle demandée par le général Goblet, qui dans toutes les circonstances s’est montré difficultueux, devrait être nettement refusée par M. de Latour-Maubourg ; c’est dans ce sens que je m’en expliquerai avec lord Palmerston à ma première entrevue avec lui ; il est à la campagne jusqu’à après-demain, mais je le verrai aussitôt qu’il sera revenu.

Le chargé d’affaires de France à La Haye, dont je reçois à l’instant une lettre, en date du 30 octobre, m’annonce qu’il a remis à M. le baron Verstolk la réquisition faite au roi des Pays-Bas ; il y avait un conseil rassemblé au moment où il m’écrivait ; on ne prévoyait pas quel en serait le résultat. M. le marquis d’Eyragues me dit que le chargé d’affaires d’Angleterre à La Haye a ordre de se retirer en cas de refus de la part du roi Guillaume ; il me demande s’il doit agir de même ; je suppose que vous lui aurez adressé des instructions, ce cas échéant.

J’ai l’honneur de vous transmettre une lettre que M. l’amiral Ducrest de Villeneuve vient de me faire parvenir pour M. le ministre de la Marine.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement