Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

28 OCTOBRE 1832







N° 15

Londres, le 28 octobre 1832

Monsieur le duc,

Je viens de recevoir des deux plénipotentiaires de Russie la note et la lettre dont j’ai l’honneur de vous envoyer des copies. Nous devions nous attendre à cette démarche de leur part. Elle n’a fait aucune impression sur lord Palmerston ni sur MM. de Wessemberg et de Bülow, et cela leur a paru une précaution prise par les plénipotentiaires russes qui agissaient d’après d’anciennes instructions de leur Cour, et qui, ayant été une fois blâmés pour avoir pris sur eux, avaient voulu dans cette occasion faire une réserve.

En prenant lecture de la note, vous vous arrêterez sans doute aux premiers mots du 4ème paragraphe. MM. de Lieven et Matuszevic n’entendent que suspendre leur participation aux conférences ; il ne s’agit donc pas de rupture, ni même de froidure entre les deux cours. C’est là, à mon avis, le point essentiel auquel nous devons nous attacher.

J’apprends que le comte Pozzo di Borgo qui doit être arrivé à Paris a tenu sur nos affaires un très bon langage à Berlin, à Vienne et à Munich. Je vous engage à agir près de lui dans le sens que je viens d’avoir l’honneur d’indiquer ; c’est comme cela que je traiterai cette question ici ; je crois même qu’à tout prendre cette absence momentanée des plénipotentiaires russes de la Conférence, qui d’ailleurs ne se réunit pas depuis longtemps, nous sera utile au milieu des mesures d’exécution dans lesquelles nous sommes entrés. L’affaire hollando-belge doit être terminée dans vingt jours par les moyens d’action qui seront employés ; c’est le temps nécessaire pour que la réponse à notre communication de notre convention soit venue de St. Petersbourg ; des réunions de la Conférence pendant ce temps étaient devenues inutiles et pouvaient avoir de l’inconvénient.

Je crois que le parti adopté par la Russie, dans cette circonstance, n’aura d’autre effet réel que d’entretenir un peu plus, peut-être, le roi des Pays-Bas dans son obstination.

L’Autriche et la Prusse ne feront que de simples accusés de réception aux communications que nous avons dû leur faire en leur envoyant la convention.

Lord Palmerston et moi venons de voir MM. de Bülow et de Wessemberg, nous leur avons parlé à l’un et à l’autre avec détail du projet de faire occuper Venloo par les troupes de S. M. le Roi de Prusse. MM. de Bülow et de Wessemberg ont senti tous les avantages de ce projet, et ils écrivent dans ce sens aujourd’hui à Berlin. M. de Wessemberg recommande au ministre d’Autriche dans cette résidence, de voir M. Ancillon et de lui faire sentir toute l’importance qu’aurait ce projet pour terminer la question actuelle, et pour donner plus de gages au maintien de la paix générale.

J’ai l’honneur de vous transmettre les ratifications de la Grande Bretagne à la convention du 22 octobre, ainsi que le procès-verbal d’échange qui a été dressé à cette occasion.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement