Optimisé pour
Espace de téléchargement







MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

DUC DE BROGLIE

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

27 OCTOBRE 1832







N° 14

Londres, le 27 octobre 1832

Monsieur le duc,

J’ai reçu ce matin les ratifications de la convention du 22 octobre que vous m’avez fait l’honneur de m’adresser avec votre dépêche N° 77. Je vois avec plaisir que cette convention a rempli les intentions du gouvernement du Roi ; et, je vous le répète, je suis convaincu qu’il appréciera chaque jour davantage ses conséquences importantes.

Nous venons de faire l’échange des ratifications avec lord Palmerston, je vous enverrai celles de l’Angleterre et le procès-verbal d’échange par le premier portefeuille qui ne partira que le 1er novembre puisque je n’en ai pas reçu aujourd’hui.

Nous avons transmis la convention ratifiée aux plénipotentiaires des trois Cours d’Autriche, de Prusse et de Russie, avec la note dont copie ci-jointe N° 1.

Un bateau à vapeur part dans une heure pour Rotterdam, il porte le N° 2 aux chargés d’affaires de France et d’Angleterre à La Haye et un courrier qui part également ce soir portera à Bruxelles la note N° 3.

Quant aux explications que vous me demandez, Monsieur le duc, sur la clause de la convention relative à la remise de Venloo par les belges ; je puis vous dire que nous n’avons jamais eu l’intention de faire livrer au roi des Pays-Bas avant la complète exécution du traité du 15 novembre. La sommation sera faite aux Belges comme témoignage de notre impartialité, mais voici le parti que nous avons pris au sujet de cette ville ; nous devons demain lord Palmerston et moi proposer au baron de Bülow de faire remettre Venloo par les Belges à S. M. le roi de Prusse, sous la condition que ce souverain s’engagera à ne la restituer au roi des Pays-Bas que lorsque celui-ci aura rempli toutes les stipulations du traité du 15 Novembre. Je vous ferai connaitre l’issue de cette proposition, que j’ai adoptée parce qu’elle entrait complètement dans les vues du Roi.

Agréez, Monsieur le duc, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement