Optimisé pour
Espace de téléchargement










MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

10 JUIN 1832







N° 371

10 juin 1832

Monsieur le comte,

Les événements de Paris continuent à faire ici l’objet de l’attention générale ; on n’y parle pas d’autre chose. La conduite du Roi est admirée et je ne peux pas ne pas voir qu’au fond de cette admiration il y a beaucoup d’espérance que le gouvernement prendra le pouvoir nécessaire pour prévenir le retour de pareilles crises. On donne beaucoup d’éloges ici au zèle et à l’esprit de décision qu’a montré le cabinet du Roi dans des circonstances difficiles.

Quoiqu’en ait pu dire le Times et son correspondant M. Mac Kenna, l’opinion ne se trompe pas ici sur les véritables agresseurs ; on sait parfaitement qu’ils étaient mêlés à la populace et dès lors tous les moyens de sévérité employés par le gouvernement se trouvent pleinement justifiés ; l’ordre est d’ailleurs le besoin de l’époque actuelle et tout le monde approuve tout ce qui se fait en France pour le rétablir d’une manière stable. Les personnes les moins disposées ici par la nuance de leurs opinions, à se prononcer pour nous, partagent également cette manière de voir. Quant à la Vendée, on n’y attache aucune importance ; on sait que l’Angleterre, étant certes bien éloignée de l’encourager, et les prêtres n’y jouant plus le même rôle qu’autrefois, la Vendée n’est qu’une intrigue plus ou moins longue. Melle la duchesse de Berry n’est considérée que comme une folle, dangereuse seulement pour le petit nombre de ses partisans, et si elle avait là quelque chose, on serait porté à croire que l’histoire de Marguerite d’Anjou lui a vraiment tourné la tête.

Après avoir exprimé l’impression qu’ont produits ici les malheureuses scènes de Paris, j’ai besoin de vous parler de ce qui peut nous donner quelque sujet de satisfaction. L’entrevue de Compiègne, et l’union qui y a été arrêtée, ne font naître, du moins, que de douces réflexions. On y voit ici un gage de sécurité pour l’existence du nouvel état qui vient de s’élever près de la France, et aucun autre sentiment ne se mêle à celui-là pour l’affaiblir.

Un courrier qui est arrivé aujourd’hui à la légation d’Autriche annonce que le duc de Reichstadt est fort en danger. Vous en êtes probablement informé par votre correspondant de Vienne.

La Chancellerie impériale est aussi au moment de faire une grande perte dans M. Gentz, publiciste et écrivain distingué, dont la mort parait très prochaine.

Agréez, Monsieur le comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement