Optimisé pour
Espace de téléchargement









MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










3è LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

9 MAI 1832







N° 350

9 mai 1832

Monsieur le comte,

C’est à 9 H ½ ce matin, que lord Grey a reçu la lettre du Roi. J’en ai été informé, immédiatement et j’ai pu vous écrire. Ma dépêche est partie à 1 H.

La lettre du Roi était conçue dans des termes pleins de bienveillance pour lord Grey mais, en même temps, il lui déclarait qu’il ne pouvait pas se décider à faire un aussi grand nombre de Pairs, que celui qu’on lui demandait de créer, parce qu’il ne se croyait pas en droit de donner autant d’extension à la prérogative royale.

Lord Grey ayant communiqué immédiatement cette réponse aux autres membres du cabinet, ils ont, ainsi que lui, envoyé leur démission ; elle a été accepté par le Roi ; cependant d’après le désir de S. M. chacun d’eux reste à la tête de son département jusqu’à la formation de la nouvelle administration.

Je pense, Monsieur le comte, que, dans la situation où nous allons nous voir placés, notre marche doit être de toute précaution, et que loin de faire remarquer notre force réelle, nous devons seulement faire apprécier notre modération et la tranquillité avec laquelle nous jugerons tous les événements ; je crois, aussi, que nous devons éviter de nous créer des complications d’intérêts et nous borner aux affaires indispensables.

C’est, ainsi, que nous parviendrons à conserver avec l’Angleterre les relations amicales dans lesquelles nous nous trouvons aujourd’hui.

La ville de Londres est parfaitement tranquille ; la retraite du ministère a produit sur les fonds publics une baisse d’environ un pour cent.

Le lever du Roi a eu lieu ce matin ; il était peu nombreux. Le duc de Wellington et le duc de Northumberland s’y trouvaient. Lord Grey et le reste du ministère s’y trouvaient.

Agréez, Monsieur le comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

P. S. 7 H du soir.

Les ministres, dans le cours de la matinée, ont annoncé aux deux Chambres que le Roi avait accepté leur démission.

Dans celle des Communes, lord Ebrington a fait connaître que demain il proposerait une adresse au Roi dans un sens favorable au ministère.

Des éclaircissements ayant été demandés à lord Althorp sur la nature du conseil que le ministère avait donné au Roi ; il a répondu d’une manière évasive.

Lord Harrowby a refusé d’être chef du nouveau ministère à cause du mauvais état de sa santé ; une nouvelle tentative sera faite mais on croit qu’il persistera dans sa résolution.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement