Optimisé pour
Espace de téléchargement










MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

8 MAI 1832







N° 348

8 mai 1832

Monsieur le comte,

La chambre des Pairs s’est réunie hier soir et s’est formée en comité pour examiner dans ses détails le Bill de réforme.

On était loin de s’attendre que cette première séance offrirait un aussi grave intérêt, et rien n’avait donné d’indice sur la tactique parlementaire qui serait adoptée par l’opposition dès le début de la discussion.

Les deux grands objets du Bill sont contenus, comme vous le savez, Monsieur le comte, dans les schédulles A et B. Dans la première sont désignés les bourgs qui doivent être désaffranchis, c’est-à-dire qui doivent perdre le droit d’élection au Parlement, et qui sont communément appelés bourgs pourris.

Dans la seconde, sont indiqués les villes et les comtés, auxquels on se propose d’accorder un droit d’élection ou un accroissement à celui qu’ils possédaient déjà ; parmi ces villes figurent, en première ligne, Liverpool et Manchester.

Lord Lyndhurst, organe de l’opposition, a proposé d’intervertir l’ordre de la discussion et de ne s’occuper du désaffranchissement des bourgs que lorsqu’on aurait déterminé le nombre de membres à élire, c’est-à-dire quand on aurait réglé la question de l’affranchissement.

Le ministère s’est vivement élevé contre cette proposition, qui, venant d’un ennemi déclaré du Bill, avait évidemment pour but d’en détruire l’effet principal, puisqu’elle tendait à diminuer, le moins possible, ce droit d’élection de certains bourgs, contre lequel l’opinion s’est prononcée avec tant de chaleur.

Les efforts du ministère ont cependant été infructueux, et quand on a passé à la division, sur l’amendement de lord Lyndhurst, il s’est trouvé pour lui 151 voix, 116 contre, et par conséquent une majorité de 35 voix contre les ministres. Dans le cours de la discussion lord Ellenborough a fait une autre proposition qui tendait à donner au droit d’élection une telle extension, qu’il aurait autant valu demander le suffrage universel. Cette proposition est aujourd’hui sévèrement blâmée par plusieurs Pairs Tories, qui jusque-là partageaient les opinions de lord Ellenborough et qui lui reprochent d’importer ainsi en Angleterre le système de la Gazette de France.

L’échec éprouvé par le ministère a produit la plus grande sensation, et aujourd’hui les affaires de bourse en ont été pour ainsi dire paralysées.

Ce matin il y a eu un conseil de cabinet où les ministres ont été unanimes pour demander au Roi le pouvoir de créer un nombre illimité de Pairs, ou d’accepter la démission de chacun d’eux. Immédiatement après ce conseil, lord Grey et le lord Chancelier sont partis pour Windsor. Ce soir, il y aura un second conseil de cabinet à 11 heures. Je ne pourrai vous en faire connaître le résultat que demain.

L’opinion des personnes les mieux informées, est que le Roi cédera, mais avec répugnance à la demande du ministère, c’est-à-dire qu’il donnera à lord Grey l’autorisation de créer le nombre de Pairs qu’il jugera nécessaire.

On a ici des nouvelles de Terceira du 18 avril, qui annoncent que, vers le 20 de ce mois, l’expédition de don Pedro mettra à la voile ; il parait avoir renoncé au projet de s’emparer de Madère, et se rendra directement sur les côtes de Portugal.

J’ai reçu la dépêche N° 7 que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire le 5 de ce mois.

Agréez, Monsieur le comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement