Optimisé pour
Espace de téléchargement








MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

27 AVRIL 1832







N° 343

27 avril 1832

Monsieur le comte,

J’ai reçu les dépêches que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire, le 20 et 23 de ce mois N° 3 et 4.

Je ne manquerai pas de faire connaître à lord Grey et à lord Palmerston combien le gouvernement du Roi est satisfait de l’accord qui a régné entre les démarches de M. Seymour et celles de son ambassadeur à Rome, et combien il a également à se louer des bons offices de la légation anglaise à Madrid. Cette intelligence parfaite entre les agents des deux gouvernements facilitera partout la marche de notre politique extérieure.

M. de Bulow ne peut pas avoir reçu de réponse de sa Cour aux dépêches qu’il a expédiées après l’échange des ratifications mais une lettre du 15 qu’il a entre les mains autorise à penser que sa conduite ne sera pas désapprouvée.

Nous n’avons aucune certitude sur l’arrivée plus ou moins prochaine du courrier russe qui peut apporter des résolutions relativement aux ratifications. Cependant comme le comte Orloff parait vouloir quitter Londres le 5 du mois prochain, c’est une circonstance qui doit faire supposer que son courrier sera arrivé avant cette époque. Pour tout ce qui nous vient de Petersbourg, nous sommes obligés de nous en tenir aux conjectures ; car il faudrait que nous ayons un fonds inépuisable de crédulité pour nous en rapporter à des assertions dont l’inexactitude si répétée doit nous avoir dégoutés.

On est toujours vivement occupé ici de la santé de M. le Président du Conseil, et on espère que quelques semaines de repos, que la situation générale des affaires lui permet de prendre assureront son entier rétablissement. Ce repos se comprend ici comme une chose très naturelle, car lorsque le Parlement n’est pas assemblé, les ministres font souvent des absences de Londres, et même des voyages, sans que cela change rien à la marche des affaires.

Le cabinet ne reprendra toute son activité que dans les premiers jours du mois prochain : c’est l’époque de la rentrée du Parlement.

Agréez, Monsieur le comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement