Optimisé pour
Espace de téléchargement









MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

23 AVRIL 1832







N° 342

23 avril 1832

Monsieur le comte,

Pendant ces jours-ci où les ministres et la plupart des chefs des missions diplomatiques sont à la campagne, j’aurai très peu de choses à vous mander et nous ne sortirons de cette espèce de langueur qu’à l’arrivée du courrier russe qui doit faire cesser les incertitudes relativement aux ratifications de cette Puissance. Ce courrier qui naturellement devait arriver le 25 n’est plus attendu maintenant qu’à la fin du mois ; apportera-t-il d’ailleurs une ratification complète ? Les ministres russes ont si souvent varié dans leur langage que je ne puis pas m’empêcher de craindre que la ratification elle-même ne porte quelques conditions. Si ce ne sont que des vœux exprimés dans l’acte, on peut s’en accommoder ; mais si ce sont des conditions positives exprimées dans la ratification, il naitra de là des difficultés d’intérêts pour les Belges, puisque le gré à gré serait méconnu et des embarras de dignité à conserver pour les Puissances qui ont ratifié.

Ces délais si souvent renouvelés montrent combien il était important de déterminer les plénipotentiaires autrichien et prussien à faire usage des ratifications qu’ils avaient entre les mains. Nous ne pouvons que nous féliciter d’y être parvenus. Je joins ici un article du Globe qui confirme ce que j’ai eu l’honneur de vous mander quant aux difficultés de la position de MM. de Wessemberg et Bulow, et aux obstacles que lord Palmerston et moi avons eu à vaincre dans une circonstance si importante ; lui et moi nous sommes tenus exactement sur la même ligne, et on ne peut être que satisfait de la manière positive dont il s’est exprimé. Ce qui arrive aujourd’hui dans l’affaire de M. de Thorn confirme tous les arguments que nous avons employés dans la séance des ratifications.

C’est cette union intime des deux gouvernements qui excite au plus haut point l’attention, la crainte et les regrets de nos adversaires, et qui leur fait inventer toutes les suppositions qui peuvent agir sur le caractère personnel du Roi. C’est ainsi qu’on a tiré parti de l’expédition d’Ancône pour faire arriver jusqu’à S. M. le bruit que nous voulions nous créer une position militaire sur l’Adriatique, en ajoutant que le plan des Français était d’enlever les îles Baléares à l’Espagne ; de manière qu’avec Alger, ils s’assureraient les acquisitions les plus importantes dans la Méditerranée.

Les différentes lettres qu’on écrivait au Roi à cet égard avaient pour but d’inquiéter et d’exciter les fibres de l’homme de mer qu’était le duc de Clarence, bien plus que de s’adresser à Guillaume IV, ce qui gêne un peu le gouvernement.

Ces impressions sont fortement combattues par les membres du cabinet, cependant ils désirent, je crois, que ces détails parviennent jusqu’à vous.

Il a paru dernièrement une brochure intitulée : Angleterre et France, ou remède contre la gallomanie ministérielle. Cet ouvrage qu’on a fait parvenir au roi et à la reine est généralement attribué à l’ancienne administration.

Agréez, Monsieur le comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 12










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement