Optimisé pour
Espace de téléchargement









MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

A

M. CASIMIR PERIER

PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES

EN DATE DU

3 FEVRIER 1832







Londres, le 3 février 1832

Monsieur,

La ratification du traité du 15 novembre, donnée en même temps, par la France et l’Angleterre et les déclarations rassurantes qu’on sait avoir été faites, à cette occasion, par les ministres des Cours qui n’ont pas encore ratifié, ont produit ici une vive sensation. Le parti Tory qui se flattait de trouver dans les affaires de Belgique et dans les complications d’intérêts qu’elles pouvaient amener, des causes d’extrêmes embarras pour les ministres, paraît un peu déconcerté par la tournure que ces affaires ont prises depuis quelques jours. Le ministère s’en trouve plus affermi et vous remarquerez, sans doute, qu’il s’est empressé de communiquer le traité aux chambres quand deux jours s’étaient à peine écoulés depuis la ratification. S’il m’était permis d’avoir, de loin, une opinion, je croirais qu’une semblable communication ne pourrait avoir en France que des avantages.

Nous connaîtrons bientôt l’impression que les actes du 31 janvier auront produite à La Haye ; ils dérangeront plus d’un calcul et détruiront bien des espérances. Il y a lieu de penser qu’ils ramèneront aussi à des idées plus conciliantes qui nous conduiront à un résultat définitif.

Le ministère a été attaqué, hier soir, à la chambre des Pairs, mais sans succès, sur l’emprunt russe fait en Hollande. Lord Wynford, après une réponse très développée du Chancelier, a retiré sa motion qui avait pour but de faire examiner la question de légalité par les 15 juges d’Angleterre.

M. Vyvian parlera mardi à la chambre des Communes sur les affaires de Belgique, mais le ministère, depuis l’échange des ratifications croit que sa majorité ne peut être qu’augmenter.

J’ai peu de moyens, Monsieur, de répondre au désir que vous m’exprimez dans votre dernière dépêche de janvier de connaître la manière de voir et les projets éventuels de l’Angleterre, relativement à l’entreprise de don Pedro. Le cabinet anglais, au moins dans ce moment, ne paraît nullement occupé de cette affaire et je crois que puisqu’il ne nous adresse pas de questions à cet égard, nous pouvons nous tenir sur la même réserve en laissant aux événements le temps de se développer. Le ministère anglais, dont l’attention se concentre sur la grande question de la réforme ne s’en distrait qu’avec répugnance et lorsqu’il y est absolument forcé par des considérations aussi graves que celles qui s’attachent par exemple aux affaires de Belgique. Vous pouvez remarquer, aussi, Monsieur, que, dans le Parlement, il n’a pas été encore question des affaires de Portugal ; elles occupent peu, en ce moment, l’attention publique.

L’emprunt que la maison Riccardo a fait pour la jeune reine Dona maria se remplit difficilement.

Les bruits répandus par quelques journaux français sur un changement de ministère n’ont aucun fondement.

Le choléra s’est manifesté, comme vous le savez en Ecosse ; jusqu’à présent il a eu fort peu de violence à Edimbourg mais à Musselburgh il fait beaucoup de victimes. Dans les journées du 30 et du 31 il y avait dans cette ville 55 nouveaux cas et 25 morts. 66 individus n’étaient pas encore hors de danger.

Agréez, Monsieur, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement