Optimisé pour
Espace de téléchargement









MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11




RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS










LETTRE

DU PRINCE DE TALLEYRAND

AU

COMTE SEBASTIANI

MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

EN DATE DU

13 DECEMBRE 1831







13 décembre 1831

Monsieur le comte,

Je crois inutile d’entrer dans aucun détail sur les modifications qui ont été introduites dans le nouveau Bill de réforme présenté hier soir par sir John Russell parce que vous les trouverez très bien analysées dans le Times qui vous parviendra en même temps que cette lettre.

On ne peut encore recueillir que des informations assez incomplètes sur l’effet produit par le nouveau Bill de réforme mais on remarque que quelques-unes de ses dispositions satisfont un peu le parti Tory et que par conséquent elles produisent un résultat opposé sur les exagérés du parti Whigh.

Les négociants paraissent assez contents des nouvelles modifications parce qu’elles conservent le droit d’élection aux corporations tandis que ce droit était restreint par le Bill précédent.

Les Irlandais, qui sont à Londres, se plaignent de n’avoir pas une représentation exactement calculée sur leur population.

La seconde lecture du Bill aura lieu la semaine prochaine.

Lord Aberdeen n’a pas fait hier sa motion à la chambre des Pairs. Elle est retardée de quelques jours.

On sait qu’il y a dans la Tamise un paquebot qui apporte des dépêches aux plénipotentiaires hollandais à Londres et que ces dépêches contiennent des observations qui n’ont point été communiquées, en détail, aux ministres étrangers à La Haye. J’en aurai connaissance demain.

Le Morning Herald annonçait, ce matin, une résolution à Madrid à laquelle personne n’a cru. Les fonds n’ont éprouvé aucune altération par suite de cette prétendue nouvelle.

Le choléra existe maintenant sur trois points : à Sunderland Newcastle et North-Shields. On a des rapports du 11 sur l’état de la maladie dans ces trois villes. A Sunderland il y avait 10 nouveaux cas et 5 morts, à Newcastle, 2 nouveaux cas et un mort.

Depuis que la maladie y a paru, c’est-à-dire depuis le 7 de ce mois, il y a eu neuf personnes attaquées et cinq décès.

A North-Shields, deux cas et un mort.

Je continue, M. le comte, de vous transmettre une copie des communications que le bureau central de santé adresse au Foreign Office et qui me sont envoyées par ce département. Celle que je joins ici constate qu’à la date du 12 de ce mois, il n’y avait ni à Londres, ni dans ses environs, aucun symptôme de choléra Morbus.

Agréez, Monsieur le Comte, l’assurance de ma haute considération.

Ch. Mau. TALLEYRAND.

******************************************


MAE - ARCHIVES DE NANTES - AMBASSADE DE LONDRES - SERIE K - CARTON 11










RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL / HOME PAGE
RETOUR AU CHAPITRE I : BIOGRAPHIE
RETOUR AU CHAPITRE II : ECRITS
RETOUR AU CHAPITRE III : TRAITES
RETOUR AU CHAPITRE IV : TEXTES, MEMOIRES ET OPINIONS
RETOUR AU CHAPITRE V : REPRESENTATIONS
RETOUR AU CHAPITRE VI : COLLECTION COMBALUZIER
RETOUR AU CHAPITRE VII : DOCUMENTS ET CARTES POSTALES
RETOUR AU CHAPITRE VIII : EVENEMENTS CONTEMPORAINS





© EX-LIBRIS réalisé pour ma collection par Nicolas COZON - Gravure au Burin sur Cuivre
Tirage réalisé par les Ateliers CAPPELLE à Sannois - Val d'Oise -
Remerciements à Hélène NUE




" Quaero, Colligo, Studeo "









Pierre COMBALUZIER - 64000 PAU - FRANCE - 1997
Membre fondateur
de l'Association " Les Amis de TALLEYRAND "




Optimisé pour
Espace de téléchargement